chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Actu

Agir

Dossiers

Hors-séries

Blogs

Newsletters

Pros

Métiers Verts

Emploi / Formation

Agenda

Data

Opinion

Recettes

Société

Politique

Conso

COP21

Énergie

Mobilités

Nature

Techno

Culture

Aujourd’hui, j’arrête

Accueil du site

Actu

Société
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot (…)
14-01-2013
Mots clés

Energies

Logement

France

Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Diminuer la température de son radiateur puis l’augmenter à son retour ? L’éteindre totalement pour éviter de consommer de l’énergie inutilement ? En général, sur ce sujet, on a un avis, si ce n’est informé, bien tranché. « Terra eco » est allé farfouiller derrière la chaudière.
Faites réagir vos proches,diffusez l’info !
Trier par :

Plus récents |
Plus anciens

Affichage : Voir tout |
Réduire les discussions
philippe:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Mezenc:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Farid:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ninjasam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Marco:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ninjasam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
GED Online Program:
Online GED Diploma
Steve Lopez:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
bac pro resultat resultat bac es 2013 résultat du bac pro 2013 épreuves brevet 2013 resultat brevet 2010 resultat bac 2009 bac scientifique 2013 résultats du bac pro 2013 resultat brevet college résultat nantes les resultats du brevet 2013 academie bordeaux resultat résultat bac 2013 rattrapage soirée resultat bac pro 2013 date résultat dcg 2013 resultat bac second groupe resultat bac academie lille resultat du brevet des college résultat bac 2013 rattrapagerésultats bac 2014resultat academie aix marseille résultat ac lille resultat ac nantes resultat du bac francais resultat dcg soirée resultat bac s résultats examens résultat bac 2013 date dates des résultats du bac 2013
france tourisme billets d avion moins cher tgv marseille paris les horaires de train agences de voyages voyage pas cher vol dernière minute pas cher ventre privee voyages organisés vacance derniere minute billets tgv vol de par tgv paris tgv paris lyon ventes prives vol d avion agence de voyage pas cher site de voyage horaires de train comparateur sejourvoyage privébillets d avion horaire tgv vacances pas cheres billet d avion moin cher billet davion pas cher login membre billet pas chere promo vacance chaine tv voyages privé
location vacances derniere minute billet pas cher tgv marseille paris billet de train horaires de train club promo tgv marseille paris agence voyage comparateur sejour reserver billet de train week end pas cher tout compris voyages dernieres minutes ventes prive paris berlin train moins cher vol avion pas cher tgv lille paris moins cher en train de location vacances derniere minutevoyage pas cher dernière minutebillet d avion pas chere vente privées tour opérateur site pas cher billets d avion pas cher billets d avion pas cher billet d avion moins cher vente privee voyage horaires de trains agence voyage
marcel:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
marcello.:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
PAT:
TEMPERATURE NUIT
Aurélie Beaumont:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
strixaluco:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Olivier:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Olivier:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
daflongosn:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
lingclasuram1976:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
lamoule:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
lamoule:
et en plus la question est mal posée
dudu:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Sail 49:
j’ai des doutes sur la condensation
Sail 49:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
UnGlaçonDansLeVent:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Chris:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Darna:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
vince:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Danielb:
Faut-il baisser son chauffage pour une absence de quelques heures et où placer ses radiateurs ?
Ernest:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
jesus:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
maljam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Martine 44:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Will:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Bertrand:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
maljam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
cyril:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
Rouxbarbe:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
alpha:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
maljam:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
groumpf:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
gthor19:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
sera:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ardennes 08:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
sera:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?
ardennes 08:
Faut-il éteindre ou baisser son chauffage avant de partir au boulot ?

Déchets nucléaires : les estimations du gouvernement (…)

Et si derrière le virus Zika se cachait un pesticide (…)

+LUS
+COMMENTÉS
+ENVOYÉS

RETOUR AFFECTIF RETROUVER VOTRE ÊTRE AIMÉ

BOLE MAGIQUE DU MARABOUT Zo POUR MULTIPLIER DE L’ARGENT

STYLO MAGIQUE POUR LA RICHESSE

ENVOUTEMENT D’AMOUR du Médium Zo

LA VOYANCE PURE ET CORRECTE

Dans la même rubrique

L’actu des projets qui changent le monde
L’actu des projets
« La domination des hommes dans l’espace public est nette »
Damien Carême, seul avec tous
Notre-Dame-des-Landes, le référendum à ne pas rater
Pablo Servigne : « Les plus individualistes crèveront les premiers »
Pétitions en ligne : un coup de jeune pour la démocratie ?
Un écolo au gouvernement vaut bien un aéroport
A financer : La Marcotte, ferme urbaine et citoyenne
« Les industriels du lait ont leurs serfs : les éleveurs »

Mots-clés

Energies
France
Gratuit
Logement
Note_3
Note_4
Note_5
Une TerraEco – position 1

Il y a les adeptes du « On éteint tout » dès qu’on file sous la couette ou qu’on part faire trois courses. Et ceux qui ressortent une vieille leçon apprise on ne sait où :« On ne coupe pas le chauffage, on le baisse. »Mais la vérité dans tout ça ?
« Ça dépend de l’inertie du bâtiment , répond, mystérieux, Julien Bouron, conseiller en énergie pour l’association nantaiseAlisée .Si on est dans un bâtiment lourd, avec de grosses pierres épaisses, on va avoir une variation lente de température. »Dans ce cas, on peut tout couper. Même avis du côté de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ( Ademe ) :« Si on a une maison très bien isolée, on peut se permettre d’éteindre en journée, si elle est mal isolée, plutôt non » , abonde Florence Clément, responsable de l’information grand public. Soit mais dans un bâtiment plus classique, qui ne serait ni bouchon de liège, ni passoire thermique ?« La règle selon laquelle on ne coupe le chauffage qu’à partir de deux ou trois jours d’absence est sans doute la bonne » , poursuit Julien Bouron. Sinon, mieux vaut simplement baisser.
16°C ? 19°C ? Quelles sont donc ces températures qui reviennent sans cesse dans la bouche des experts ? Elles correspondent aux températures de confort fixées par l’Ademe dansses guides(voir le chapitre :« Bien gérer son chauffage et son eau chaude »).« 19°C dans les pièces à vivre, 16°C dans les chambres » . Le hic c’est que le confort ne dépend pas seulement de la température de la pièce.« On peut être dans une situation d’inconfort à 22°C s’il y a une grosse différence de température entre l’air chauffé de la pièce et la température du mur. Si le mur est mal isolé et qu’il est à 14°C, il va renvoyer des rayonnements froids et donc une sensation de froid » , précise Florence Clément.« Ça dépend aussi du métabolisme de chacun. Les personnes âgées ou les enfants en bas âge ne seront pas dans une situation de confort à 19°C. D’autres personnes seront très bien à 16°C en journée » , poursuit le spécialiste d’Alisée. 19°C est donc une indication. Mais les viser a en tout cas un avantage : passer de 20°C à 19°C permettrait d’économiser 7% d’énergie toujours selon l’Ademe.
Rédactrice en chef à « Terra eco ».
Confort ou économie ?Perso il faudrait poser la question aux SDF, voir ce qu’ils en pensent.
Maintenant, lorsqu’on vit en appartement on peut se poser plusieurs questions, surtout lorsqu’il faut faire changer un radiateur.Si on veut le confort avant tout, changer son radiateur peut être un bienfait, mais encore tout dépend de la puissance émise par le radiateur, mais aussi et surtout par le réglagede la chaufferie. Je vis dans un deux pièces, avec le radiateur allumé au maximum il fait 21°. Le cout total du rtemplacement de mon radiateur est de 1100 euros. Sans radiateur central et avec le fonctionnement d’un radiateur portable électrtique à 100 euros (réglage automatique), je suis chauffé à 20/21°. Est il interessant de faire remplacer mon radiateur, sachant que la différence totale est de 1000 euros . avant d’en avoir pour 1000 euros d’électricité il me faudra combien d’années d’utilisation ? D’autant plus que la durée de vie moyenne d’un radiateur est de 15 ans. Il faut faire un réel calcul pas très compliqué, et chacun y trouvera son intérêt financier
confort ou économie ?
Toute la question est là, En sachant qu’il y aura un temps plus ou moins long pour réchauffer la maison selon l’isolation et donc l’inertie thermique, et que la perte de calories de l’intérieur vers l’extériere sera inevitable mais également lié à l’isolation de la maison.
Si l’on privilégie l’économie, coupons le chauffage dès que l’on s’en va ou que l’on se couche et programmons le retour du chauffage 10mn à 1h avant le réveil ou le retour. Mais croire que la montée en température 2 fois par jour dépense plus d’énergie que de maintenir la même température toute la journée est une idée qui courre mais qui est fausse : l’énergie perdue pendant la journée est évidemment supérieure à celle consommée pour remonter cette température.
La fiabilité de cet article semble discutable.
 Il est en opposition avec cet article par exemple :http://www.quelleenergie.fr/magazin…
 Le coup du « rayonnement froid » montre quand même un manque de rigueur de l’article, même si oui j’ai compris qu’il voulait dire une absence de rayonnement chaud.
 Les arguments semblent discutables, ça me parait peu plausible que la chaleur perdu lors du « surchauffage » quand on rentre chez soit représente une plus grosse déperdition que la chaleur perdue à chauffer inutilement toute une journée.
Je me trompe peut’être, je n’ai en effet pas la réponse à la question. Cependant, cet article semble se baser uniquement sur des arguments qui parraissent logiques pour certaines personnes qui ne le sont pas du tout, et il n’y a aucune notion d’expériences qui ont été faites pour vérifier ces arguments. Et évidemment aucune source, aucun lien pour en savoir plus…
Je vous encourage à être prudent sur l’interprétation de cet article. Si quelqu’un a des sources un peu plus sérieuse qui montre des expériences faîtes sur le sujet, je suis preneur.
Bravo ! Je partage tout à fait votre avis : comme d’habitude, on se contente de répéter les conseils PRATIQUES de l’ADEME (ou d’autres) pour avoir un confort calorifique chez soi. Mais si on raisonne en termes purement physiques, on consommera TOUJOURS plus en laissant le chauffage allumé tout le temps (mais on pourra avoir du mal à remonter le logement en température s’il manque d’inertie). Quant au « rayonnement froid » : mdr !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Les expériences scientifiques de l’ADEME sont disponibles dans leurs différents rapport sur le sujet sur leur site internet.
Je suis curieux. Avez-vous un lien, sur le sujet ?
Je ne trouve pas.
Your Site is Great and You Have Done Really Good Job. I really Enjoyed Reading It, You Are a Big Writer.
Online GED Diploma
I think it is better to leave it on, while you go outside. If your house is properly insulated, you can take the risk and turn the heater off and you can prevent some energy loss. Thanks for the share. for more details  !!!
Quelle démarche à suivre pour en savoir plus sur ce thème ?
Je demeure totalement d’accord avec tout ce que vous expliquez.
Ma collègue de travail m’a donné envie de visiter votre site web etj’ai très bien fait. J’y vois une foule d’actualités intéressantes.
Il n’y a aucune raison qu’il y ai de problème avec les sécu si elle n’ont pas été manipulées. Et j’en ai installé des chauffe-eaux… Marcel de1-chauffeeausolaire
bonjour, Par grand froid, mieux vaut le laisser en fonctionnement, mais en baissant de 3 ou 4 ° et lorsqu’on revient, monter le thermostat progressivement, et surtout ne pas mettre à 24° comme font certain, ça ne chauffera pas plus vite mais on risque de gaspiller, monter à 18 ou 19° et au bout d’un moment mettre à 20° si nécessaire.
Certains logement bien isolés remontent en température très vite, ceux qui n’ont pas ou peu d’isolation mettent du temps à chauffer.
A QUELLE TEMPERATURE DOIS JE PROGRAMMER MON THERMOSTAT POUR LA NUIT ?
Merci pour les informations.J’ai besoin d’un service dechauffage à Montréal . Avez-vous des conseils ?
un « rayonnement froid », c’est un nouveau concept ? :-)
Et quand on vous dit que le courant électrique circule du + vers le -, vous réagissez aussi véhément pour signaler l’ignorance crasse de Benjamin Franklin sur la trajet réel des électrons ? Personnellement, je préfère une image parlante à une othodoxie savante mais inutile.
Si vous habitez une maison passive, généralement, il vaut mieux nesurtout pas réduire la température de consigne  !
Your approach to this topic is unique and informative. I am writing an article for our school paper and this post has helped me a lot. Cheers
cheap instagram followers
Best wishes ! Very nice website !kliknij
squatter après avoir fait tourner la ganja
sauf que non : pour les vieilles biques frigides, mieux vaut
habiter à côté d’un EPR qui envoie du steak
« partir au boulot », c’est quoi ce sketch ?
pour ne plus me poser la question et sur le conseil de mon chauffagiste j ai installé un thermostat d’abiance programmable
quand je suis absente je demande une température de 17 ° puis pour mon retour il est demandé 20° et comme cela quand je rentre la température est agréable
En ce qui concerne la condensation … sur une installation haute température (plus de 50°c) …. JOKER !!!
Les économies engendrées sont surtout le fait la régulation plus pointue ET NON sur le système,En effet la machine condense peu avec ce genre d’installation et au prix où sont les chaudières, le retour sera plus long que l’écart de prix .
Exemple : budget de chauffage 1800€/an
une chaudière à condensation : 3500€
une chaudière classique : 1500€
économie avec une installation classique haute température avec une régulation identique : 10% MAXI … ça nous fait du 180€/an
retour : 11 ans sans les aides ( la durée de vie à quelque chose près de la chaudière) .
Il n’y a pas de règle, à chacun de l’établir, cela dépend de tellement de paramètres qu’il est bien imprudent de d’établir des règles.
2 bâtiments identiques non exposés au vent et au soleil de la même façon avec des moyens de chauffage et des équipements de ventilation (VMC)différents n’auront pas le même comportement .
Sans parler des équipements de régulation défectueux (les sondes intérieurs et extérieurs ainsi que les robinets thermostatiques ont une durée de vie) .
il faut procéder méthodiquement
 d’abord … apprivoiser sa programmation … 80% des particuliers que je visite … ne savent pas ou peu utiliser leur programmation (il faut dire que les fabricants nous sortent des « usines à gaz » )
Avec l’hypothèse d’une installation correcte :
 Il faut commencer par établir une consigne fixe et constater la dérive par rapport à cette consigne.
et cela par temps doux comme par temps froid. (faire intervenir votre installateur si vous n’obtenez pas quelque chose de stable. Il DOIT régler la pente de façon à obtenir une température homogène .)
 Ensuite baisser par intervalle de 1°cavec un pas de 2 heures en chauffe et de 1 heures en coupure
exemple : Vous partez le matinà 7h30 vous couper à à 6h30 (en général l’inertie fera le reste 80% des cas) et si vous rentrer à 18h30 alors vous relancez à 16h30). Constatezpar temps froid et par temps doux.
Écrire sur un feuille vos consignes et vos températures constatées et vos consommations.
 Si il ne se passe rien, c’est que vous pouvez baisser un peu plus longtemps vous allongez votre période de baisse. procédez jusqu’à ce que vous constatez que votre confort se dégrade.
vous avez alors atteint votre maxi !
recommencez cette opération en baissant de 1°c en ne descendant pas au dessous de 16°c (sauf pour les bâtiments avec uneisolation intérieur importante 14°C ) . TOUJOURS privilégier la durée de l’abaissement ,à la diminution des consignes de température.
Je sais … c’est chiant… c’est fastidieux et c’est long … souvent une saison de chauffe pour arriver à sortir une grille de lecture mais c’est indispensable pour « apprendre son logement ».
Là, j’a vraiment appris quelque chose. C’est bien de constater que dans la vie, rien n’est simple, et que tout est affaire d’observation… Merci pour cet exposé utile.
Je comprends l’inquiétude de laisser la chaudière allumé mais je partage l’avis de « l’ancien chauffagiste », la sécurité des appareils est optimum depuis très longtemps (le gaz se coupe à la moindre alerte). Tous les chiffres montrent la sécurité et l’efficacité du chauffage au gaz (la reglementation thermique 2012 permet d’ailleurs son essor) et cela reste une solution des plus economiques. Essayez d’expliquer à un japonais ou un allemand la sécurité, le confort et l’economie des « grille-pains », vous allez le faire rire.
Agir en fonction des aléas de la vie et non pas entretenir à TOUS prix le degré de confort voulu. Même en squat, les rideaux épais, les tapis et autres systèmes d’isolation ont permis de faire vivre sainement ma famille. En hiver, ne pas chauffer trop pour pouvoir se promener en maillot de bain, c’est possible et + sain. Et à propos de convivialité pour sortir de la morosité hivernale, pourquoi ne pas organiser des « auberges espagnoles », histoire de « + on est de fous, + on rit…et + ça chauffe » ?
Les pics de consommation sont surtout dûs au raisonnement sociétal et individuel…
L’énergie va des zones chaudes vers les froides, et un « rayonnement froid », ou « frais » , ça n’existe pas. Pour être rigoureux, et donc crédible, faudrait il sans doute parler de faible rayonnement (plus faible pour un mur froid que chaud) ou d’absorption du rayonnement par les murs (minimisé par un écran, par ex un rideau).
Ceci dit la sensation de froid existe bel et bien dans le contexte.
Suis d’accord sur de très nombreux points, mais suis à l’opposé du choix proposé pour un logement bien isolé.
A mon sens, il faut y laisser le chauffage à 19° 24h/24, pour ne pas créer de demande aux heures de pointe et avoir des murs à la bonne T° tout le temps pour améliorer la sensation de confort (sans remonter le thermostat à 21° en arrivant).
Sinon, pour économiser de l’énergie sans baisser le confort, quelle que soit l’isolation thermique du logement, reste à :
 ne pas placer un radiateur sous les fenêtres (surtout en simple vitrage)
 ne pas placer un radiateur contre un mur extérieur pour limiter les pertes occasionnées par ce mur et profiter de l’inertie thermique des murs intérieurs qui fonctionnent alors comme un accumulateur de chaleur.
Pour un départ prolongé de plusieurs jours, baisser la T° de consigne à 16° quelques heures avant de partir (profiter de l’inertie thermique du logement) et remonter la T° à 19° 12h avant le retour (pour que les murs soient chauds en rentrant).
19°c dans une pièce et 16°C dans une chambre… Je trouve ça relativement faible ! D’autant plus qu’on a souvent froid aux pieds avec lecarrelage . Je dirais qu’il faut quand même un peu plus de chaleur non ?
Ernest du siteinfos-carrelage.com
normal 21 avant de partir au boulot -3 =19 garantie confor ecommomie
C’est sur qu’avec du carrelage et un sol mal isolé et/ou sans chauffage par le sol, c’est très désagréable. Mais chez moi, avec un sol bien isolé (50cm de béton cellulaire) et 19°C, le sol était à la température de la pièce et confortable même pour un enfant qui joue.
Et les thermostats d’ambiance avec programmateur, pourquoi n’en parlez-vous pas ? Pas besoin de couper le chauffage manuellement, il suffit de programmer les températures que l’on veut, aux heures qu’on veut, et aux jours qu’on veut, et c’est tout simple, et un programmateur ne coûte pas cher.
Toutes ces recommandations sont bien pratiques pour qui a une complète maîtrise de son logement.
Pour ma part, je suis locataire dans un grand appartement très ancien et très mal isolé, dont la chambre surplombe une voûte extérieure avec les pierres nues au sol (je n’ai pas le droit d’y mettre un parquet flottant, ou alors je dois l’enlever en quittant le logement !). On peut passer un doigt entre le chambranle et la porte fenêtre. J’ai bien refait les joints mais, comme c’est du vieux bois, il gonfle et je ne pouvais plus fermer la fenêtre parce qu’elle avait pris l’humidité entre la pose des joints et l’hiver !
Et, avec tout ça, un chauffage électrique à bas coût (pour le propriétaire)… donc très peu efficace.
Les solutions pour économiser de l’énergie commencent à être connues, et le matériel performant, mais ça ne s’adresse qu’aux propriétaires… Et il y a fort à faire pour le locatif, avec des loyers de plus en plus chers et des logements de moins en moins entretenus par leurs propriétaires qui n’investissent que pour rentabiliser à moindre coût.
La politique, c’est aussi faire des choix fermes pour que ça change pour tous. Pas simplement aider ceux qui ont déjà les moyens à économiser encore plus.
Avec du chauffage électrique de nouvelle génération, la question ne se pose pas ! Les radiateurs (budget €3000 pour 7 unités dans 100m2°) sont programmés pour baisser automatiquement dans les pièces inoccupées et se couper quand les fenêtres sont ouvertes. IL faut un minimum d’isolation. Le remplacement des « grille pains » des années 70 permet de gagner + de 30% d’énergies !POur en savoir plus
Les nouveaux sont sans aucun doute plus performants que les anciens, mais c’est sur l’ensemble de la chaîne que le chauffage à l’électricité pose problème. Production nucléaire (en France) importante, pertes sur les lignes électriques (dissipation), etc. , le bénéfice est bien maigre…
Pourquoi, avec un grand pays disposant d’autant de ressources naturelles renouvelables, ne pas suivre l’exemple des pays du nord et investir dans les chaudières à pellets, micro-cogénération, chaudières combinées bois+fossile ou multicombustible+fossile… Il ne faut bien sur pas tomber dans le piège d’utiliser des ressources alimentaires pour produire de l’énergie, mais utiliser des déchets, du taillis ou du bois issu de forêts bien gérées, ça peut aider. Certains villages pourraient aussi développer des productions d’eau chaude collectives via l’utilisation de déchets agricoles.
le lien web « pour en savoir plus » relate les propos de Yvan le Camus, secrétaire général du Groupe Muller. C’est un industriel fabricant des appareils de chauffage, essentiellement électrique (radiateurs, pompes à chaleur (oui, une pompe à chaleur consomme de l’électricité !), etc.). Attention, donc aux soi-disante économies que vous avancées. Il faut bien remettre les choses dans leur contexte, en n’oubliant pas de préciser que pour faire au moins 30% d’économies en changeant des radiateurs électriques, par d’autre radiateurs électrique, il est indispensable de faire des travaux d’isolation conséquents. Dans le cas où il n’y aurait aucun travaux sur l’isolation du logement, l’économie annoncée par certain industriels ou professionnels peux scrupuleux, ne sera pas aussi conséquente. Pour avoir plus d’info sur toutes ces questions là, je vous recommande fortement de vous rapprocher des Espaces Info Energie, dont vous trouverez toutes les coordonnées sur le site de l’ADEME.
Merci pour cette réponse concise et efficace !
Avec des radiateurs électriques nouvelle generation ca ne passe jamais la RT2012…. car leur consommation electrique est a multiplié par 2.58 pour avoir la consommation d’energie primaire
Il faudrait aussi peut-être parler du type de chaudière. Certains types de chaudières sont plus performantes lorsqu’elles fonctionnent par longues périodes et consomment beaucoup à l’allumage. Si elles sont associées à un ballon tampon, elles peuvent maintenir plus facilement une température constante mais si elles sont directement raccordées sur le circuit de chauffage, c’est tout à fait différent.
Le mode de chauffage change aussi beaucoup de choses. Un chauffage par le sol et des radiateurs en tôle n’ont pas la même inertie ni la même température…
Quoi qu’il en soit, se baser uniquement sur l’enveloppe du bâtiment et son inertie me semble fort réducteur.
Tu peux essayer de mettre un rideau de porte en bas de ta porte (je ne sais pas comment on appelle ça). J’en ai un, ça fait comme un balai en bas pour colmater les fuites.
Sinon pas très intéressant l’article, moi j’éteins en partant, et de toute façon quand je réchauffe le thermostat s’arrête à la température fixée donc je ne vois pas bien où est le problème.
Ce qu’il faudrait ce sont des estimations du temps qu’il faut pour rentabiliser une nouvelle chaudière parce que ça coute entre 1500 et 3000€ environ (voir +). Si on gagne 100€ par an ça va en mettre du temps…
C’est comme avec les voitures, il faut rouler beaucoup avant de rentabiliser une voiture neuve qui consomme moins.
Un oubli, le taux d’humidité. pour un confort optimal rester autour de 40/50% .Au delà, il faut ajouter des dégrés et donc de +7%.
Je vis en location dans un appart mal isole (pas de double vitrage et enorme trou sous la porte qui donne dans le couloir de l’immeuble qui n’est pas chauffe)
Je me chauffe au Gaz, et ca me parait pas prudent de laisser le gaz allume quand je ne suis pas la. je trouve ca risque !
La seule chose que j’ai ce sont des rideaux aux fenetres.
J’essaye de faire attention (je mets toujours pull et chaussons) mais c’est vrai que je trouve que mon petit appart met du temps a chauffer. et qu’il se refroidit hyper vite quand j’eteins le chaufffage.
Que faire ? (a part foutre de la mousse aux fenetres ? le trou de la porte il est enoooorme !)
il existe le double boudin que l’on glisse sous la porte,
pas prudent de laisser la chaudiére ou radiateur gaz allumé,cette rèaction est ridicule,
la securité des appareils est optimum
Pour moi ancien chauffagiste,je baisse la température de 3 degrès entre jour et nuit
et je laisse en température nuit si je pars plusieurs jours.
le probléme du chauffage au gaz,c’est les ventilations obligatoires,sauf dans le cas d’une chaudiére ventouse
les ventilations n’existent pas,mais il faut faire la cuisine à l’electrique.
Oui, le boudin j’y avais pense, un rideau c’est pas possible car il y a mon porte manteau sur la porte.
et j’ai effectivement des trous dans les fenetres, j’avais oublie.
Concernant la chaudiere, baaa elle est assez vieille. Je sais pas trop. Meme en ayant les appareils qui detectent la fuite de gaz je n’ai pas confiance. Je demanderais a l’entreprise qui s’occupe de ma chaudiere ce qu’ils en pensent.
(parce que bon, meme en etant ancien chauffagiste, sans voir l’appareil, c’est drole d’assurer la securite de ma chaudière)
si la chaudiére n’a jamais ètée bidouillée,les securités doivent ètre efficcaces,c’est certain que sans voir l’appareil,,on ne peut rien dire.
pour les ventilations,c’est uniquement si on a une chaudiére ventouse.c’est certain,l’avis de ton chauffagiste est primordial
(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Informatique

Cours sur les bases de l’informatique

Cours sur les réseaux

Optimisation des systèmes d’exploitation

Sécurité et sauvegardes

Dépannage et maintenance

Multimédia et utilitaires

Bureautique

Internet et réseaux

Ergonomie et personnalisation

Mac

Email et messagerie

Linux

Infographie et PAO

Electronique

Cours d’électronique

Conception électronique

Réalisation électronique

Les astuces électroniques

High-tech

Image et son

Téléphonie et agenda

Gps et accessoires auto

Jeux vidéo

IPhone iPod iPad

Blackberry

Android

Windows Phone

Auto-moto

Automobile

Poid lourd

Moto et motocycle

Cyclo et scooter

Assistance et info route

Carroserie optique et tuning

Sono

Bois

Ebénisterie

Marqueterie

Menuiserie

Sculpture

Tournage

Types et essences de bois

Maison

Nettoyage

Divers

Bricolage interieur

Décoration

Brico extérieur

Enfant

Animaux

Jardin

Entretien des outils

Entretien jardin

Plantation

Astuces diverses pour le jardin

Sante

Nutrition

Régime

Bien-être

Beauté

Sexualité

Maternité

Soins et remèdes

Cuisine

Entrée

Plat

Dessert

Cocktail

Astuces cuisine

Cuisine végétale

Boissons

Pâtisserie

Soupes

Sauces

Finance

Gagner de l’argent

Economiser de l’argent

Bon plan

Banque et assurance

Investissement et économie

Droit

Taxes et Fiscalité

Travail

Famille

Patrimoine et succession

Droit civil

Convention collective

Entreprises

Aides et subventions

Finance
Economiser de l’argent
Eteindre le chauffage : des économies

Plan du site

Mentions légales

CGU

Contactez nous

Nina67 – Le 9 mars 2015 16:07 Mise à jour : Le 27 mars 2016 15:02
Oui, il y a toujours économie d’énergie lorsqu’on coupe ou qu’on baisse le chauffage pendant ses absences. L’économie réalisée en coupant le chauffage dépend de l’inertie thermique de la pièce et de la durée de la coupure de chauffage, ainsi que de l’écart de température avec la température qu’aurait la pièce sans chauffage.
Consommation électrique : la facture d’électricité
La consommation d’énergie sur une journée est à peu près proportionnelle à l’écart de température entre la température que le chauffage maintient et la température qu’on aurait en absence totale de chauffage. Cela est due à la résistance thermique des murs : le flux de chaleur qui passe à travers les murs (comme l’eau à travers une passoire) est proportionnel à l’écart de température entre dehors et dedans.
La puissance du chauffage (un modèle 1000W ou 2000W par exemple) n’a pas d’influence sur la consommation d’électricité lorsqu’on maintient une température par thermostat et que le chauffage n’est pas à fond. Lorsque la régulation par thermostat fonctionne, le chauffage est intermittent, et il est allumé un certain pourcentage du temps. On peut donc parler de puissance moyenne. La puissance moyenne est toujours inférieure à la puissance du chauffage (sauf s’il est allumé à 100% du temps pour tenter d’atteindre la température de consigne).
Exemples de consommations de 2 chauffages
Prenons par exemple un chauffage de 1000W et un chauffage de 2000W pour chauffer une pièce à 18°C. Imaginons qu’une puissance moyenne de 600W soit nécessaire pour maintenir les 18°C. En moyenne, la consommation est identique pour les deux chauffages. Dans les deux cas, il faut compenser les pertes (si on compare l’énergie thermique, « la chaleur » à de l’eau, il s’agit de compenser le volume du seau d’eau qui fuit comme une passoire).
Couper le chauffage pendant ses absences : l’économie d’énergie garantie
Il est évident que couper le chauffage pendant un mois fera faire des économies. Pareil pour une semaine. Mais pour quelques heures ?
Pour une heure ou une semaine, éteindre (ou baisser) le chauffage fait baisser la consommation d’énergie. En voici une démonstration.
Imaginons qu’on maintienne une température de 18°C par exemple et qu’en absence totale de chauffage, la température à l’intérieur de l’appartement ou de la maison s’établisse à 10°C :
Evolution de la température lorsqu’on éteint le chauffage
Dès qu’on éteint le chauffage, la température baisse de façon exponentielle, à la façon de la décharge d’un condensateur dans une résistance (clin d’oeil aux électroniciens !). Mathématiquement, il s’agit du même modèle : la perte de chaleur est proportionnelle à l’écart de température entre la température maintenue (18°C) et celle qu’on aurait sans chauffage (10°C).
Lorsqu’on rallume le chauffage, la température remonte. Le chauffage sera alors allumé 100% du temps (« plein pot ») et consommera un supplément d’énergie. Mais ce supplément sera toujours inférieur à l’énergie économisée pendant qu’il était coupé. En effet, comme la température a baissé, l’écart de température entre dehors et dedans a diminué et il s’est trouvé un laps de temps où moins d’énergie a fui à travers les murs :
Comparaison des dépenses énergétiques avec et sans coupure de chauffage
Les surfaces en rouge correspondent à l’énergie dépensée entre l’instant où le chauffage a été éteint et l’instant où la température était à nouveau rétablie :
Energie dépensée : avec et sans coupure de chauffage
Il est toujours favorable de couper le chauffage ! Pour une très courte durée, l’économie est moins visible, la température ayant moins le temps de descendre :
Energie dépensée : avec et sans coupure de chauffage sur une courte durée
L’économie d’énergie correspond à la différence des surfaces. Lorsque la température n’a pas eu beaucoup le temps de baisser, la surface économisée a une allure triangulaire.
Surface correspondans à l’économie de la coupure de chauffage
– La pente de descente est due à l’inertie thermique et à l’isolation des murs et des fenêtres : un batiment en préfabriqué descendra plus vite en température qu’une cathédrale. Une meilleure isolation permettra à la température de dégringoler moins vite.
– La pente de montée correspond à ce que le chauffage apporte à la pièce pour la réchauffer et dépend principalement de l’inertie thermique (on chauffe moins vite une cathédrale qu’un préfabriqué) et des pertes dans l’isolation (si 90% de la chaleur part déjà dehors, il ne reste que 10% pour élever la température).
Si on double la durée de la coupure du chauffage, la surface du triangle est multipliée par 4 : c’est une homothétie mathématique. L’économie d’énergie est donc proportionnelle au carré de la durée de la coupure. Ceci est valable pour les courtes durées.
Pour les très longues durées, la température intérieure et la température extérieure se rejoignent. Dans ce cas, l’économie d’énergie est simplement proportionnels a la durée de coupure de chauffage. Si on éteint le chauffage 20 jours, on économise deux fois plus que si on le coupe 10 jours.
Après la coupure de chauffage, brève ou longue, le chauffage va réchauffer la pièce jusqu’à la température de consigne initiale (par exemple passer de 15°C à 18°C). Dans ce cas, la consommation d’énergie est maximale : le chauffage est allumé 100% du temps. La différence des tarifs heures pleines / heures creuses fait qu’il n’est pas toujours avantageux de couper le chauffage si on se rallume en heures pleines. Energétiquement, couper le chauffage est toujours avantageux, mais financièrement, cela dépend des heures pleines et des heures creuses pour l’électricité.Il est intéressant financièrement de rallumer le chauffage pendant les heures creuses pour que le supplément d’électricité consommé soit moins cher.
Baisser la température chez soi de 1° fait 10% d’économies
Imaginons un appartement chauffé à 18° où il ferait 8°C sans chauffage (en hiver par exemple). Dans ce cas, baisser la température de 1° revient à baisser de 10% l’écart de température entre dehors et dedans et donc la dépense d’énergie.
Au printemps, le même appartement descendrait peut-être à 14°C sans chauffage. Dans ce cas, l’écart n’est que de 4°C. C’est cet écart que le chauffage maintient en permanence. Si on baisse la température de 1°, c’est 25% d’économies !
On économise toujours de l’énergie lorsqu’on coupe le chauffage, même pour une courte durée. Cependant pour optimiser sa facture d’électricité, il faut connaître les tarifs des heures pleines et des heures creuses pour éviter de rallumer son chauffage en heures pleines si la coupure a été brève. Pour de longues absences, il est toujours préférable d’éteindre le chauffage.
Mais surtout, vivre dans 1 degré de moins, c’est 10% d’économie de chauffage !
voir l’offre

Plus d’infos
voir l’offre

Plus d’infos
Bientôt dispo.

Plus d’infos

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Bonjour,cliquez-icipour vous inscrire et participer au forum.
Affichage des résultats 1 à 15 sur 164
Bonjour,
c’est un propos qu’on entends trés frequément mais qui me semble aberant.
Je connait beaucoup de gens (meme certains pas cons) qui maintienent férocement qu’il est plus efficace et moins cher de garder un chauffage allumé en permanance plutot que de l’alumer au besoin.
J’ignore l’origine de cette hypothese mais elle semble etre bien ancrée dans les tomes de la bistrologie.
Il y a des tentatifs d’une certaine logique avec des arguements de chauffer les murs etc. mais finalement une maison plus chaude perd plus de chaleur.
Le seule effet que je puisse concevoir est un effet psychologique ou on peut avoir tendance a trop chauffer si on rentre dans une maison froide. Cela suppose un control totalement manuel, non pas par thermostat.
L’autre expliquation serait que les gens ont envie d’avoir la maison toujour chaude et de se promenner en T-shirt en hiver , donc ils se construissent la bon raisonnement pour se justifier.
Cet meme propos était offert a mon voisin par « l’expert » qui est venu faire le bilan thérmique sur son apartement.
Il y a egalement la version chauffe-eau. Il coute moins chere de maintainir l’eau a 60C que de la chauffer quand on a besoin (sans calculer avec un tarif de nuit.)
Je me demande bien l’origine de cette idée.
—–

Bonsoir,
Parce que le « coût du confort » est intégré.
Il est pénible pour la majorité des gensd’attendreque la température soit remontée (et que l’humidité relative soit redescendue), il donne donc un coût à cette attente, et celui ci est intégré, inconsciemment à mon avis, dans le raisonnement.
En énergie on est d’accord, chauffer quand il y a le besoin, coûte moins.
L’électronique permet aujourd’hui de gérer ce problème, mais comme elle a un coût et qu’elle n’est pas forcément maitrisée, les gens s’en passe……
@+
Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d’accord. Jules César
Il me semble que cette idée a été véhiculée par EDF pour éviter les pics de consommation et donc la surcharge du réseau le soir entre 18 et 20h.
Non ce n’est pas plus économique. Si c’est possible il vaut mieux baisser la température de consigne la nuit et en cas d’absence, quitte à régler l’heure de reprise avant le retour de manière à avoir une maison chaude.
Localisation Amplaing dans l’Ariège entre Foix et Tarascon
Bonsoir,
Pour le chauffe-eau il y a aussi à prendre en compte que pour une production instantané la puissance nécessaire est supérieure ce qui augmente le cout du compteur et de l’investissement.
J’avais lu aussi sur un catalogue d’un fabricant qu’il était plus économique en énergie d’avoir directement des productions instantanées au plus près des points de tirage cela évitant en plus les pertes de chaleur dans les canalisations et les pertes d’eau du au tirage pour obtenir l’eau chaude.
Pour le chauffage, cela dépend de quelle temps de coupure tu parles.
Pour la journée il est communément conseillé un abaissement d’environ 2°.
Mais si la maison est bien isolée et avec suffisamment d’inertie elle ne devrait pas perdre ces 2° en 10h de jour
Dans une maison mal isolé avec fuites d’air si tu coupe complètement le chauffage durant 10h il fera froid au retour et la comme pour le chauffe eau la chaudière risque de mettre du temps à remonter la T°.
Comme toujours le plus important reste l’isolation et aussi se contenter d’une T° pas trop haute
A+
bonsoir,
si mal isolée , encore plus de raison a ne pas chauffer en cas d’absence.
L’inertie est bon pour maintainer la témperature du batiment , mais ce qu’on sent est plutot l’air. Donc il suffit de declancher le chauffage une heure avant de rentrer (presumant une absense regulier comme au boulot) non pas laisser allumé la journée.
L’abonnement est encore une quéstion de tarification, ce qui n’est pas la propos ici. C’est et-il plus efficace d’un point de vu energétique de chauffer continuellement. Il me semble que t’es généralement d’accord avec moi la-dessus.
Vu tes autres contributions ici, il me semble que tu sais de quoi tu parle dans ce domain.
merci de ta réponse.
Dernière modification par gennyF ; 14/11/2009 à23h05 .

Localisation Amplaing dans l’Ariège entre Foix et Tarascon
Bonjour,
Si tu parles en kWh, la réponse est oui, mais la majorité des personnes résonnent cout/confort et en plus il fau prendre en compte cout investissement et cout fonctionnement.
Tant que l’on ne fait qu’une petite baisse cela n’a pas de répercutions sur le cout investissement mais économise des kWh.
Mais après, il fau pousser le résonnement plus loin, si ta maison est très bien isolé+VMCDF+apports solaire passif…….
Une coupure du chauffage de 10h ne fera qu’une toute petite baisse, et encore si pas de soleil
Par contre pour une maison ancienne en pleine hiver, la baisse pourra être très importante et la le chauffage risque d’avoir du mal à remonter rapidement la T°, il y aura bien une baisse de conso mais aussi du confort et la c’est à chacun de faire son choix.
Ce que l’on peut au moins dire c’est que si en 10h la maison à perdu plus de 2° c’est qu’elle est male isolée et/ou insuffisamment étanche et/ou n’a pas suffisamment d’inertie
Evidement le comportement des personnes influence aussi beaucoup les consos car difficile de faire une maison passive si l’on veux 30° en permanencesauf si on habite en Martinique
A+
bonsoir,
une courbe de chauffe est dite économique si elle est la plus plate possible,donc chauffe constante mais « régulée »
plus elle sera en dent de scie (lire delta T entre température d’utilisation des pièces et mises hors chauffe des mêmes pièces) et plus la consommation sera élevée,
par contre veiller a utiliser la température la plus basse possible pour votre confort sera aussi un élément de forte économie,
chauffer a 18°C/ 19°C sera nettement moins coûteux qu’a 22°C
vous pouvez faire une telle expérience en comparant mes dires et les vôtres
il n’y aura pas photo au résultat du comparatif,
peu importe le type d’isolation (plus c’est isolé mieux ce sera bien sur)mais le résultat se verra dans les 2 cas malgré tout
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
re,
je vais développer aussi simplement que possible,
le pourquoi d’une courbe de chauffe la plus plate possible,
promis je ne donne pas de chiffres (d’autres l’on fait pour moi et j’ai pas l’intention de réinventer la roue)
juste la logique de ce raisonnement:
on vas dire une maison fortement isolée au point d’être pratiquement passive,
que vas il se passer a l’entrée de l’hiver??
le mode chauffage vas être enclenché
le thermostat vas mettre la production d’énergie en route et maintenir sans difficulté et cela rapidement a température voulue,
ensuite via une régulation fine (delta T a 0.5°C) le maintien aura lieu,
si donc forte isolation la remise a niveau aura lieu a long terme pour une très faible amplitude de chauffe,
hélas pour une mauvaise isolation la remise en route sera beaucoup plus rapide
mais toujours pour une faible amplitude de chauffe
donc que ce soit dans un cas comme dans l’autre le coût sera moins onéreux
qu’avoir a rattraper une forte amplitude qui elle coûteras la peau des fesses,
sans compter l’inconfort provoqué,
ce n’est pas le tout de critiquer une politique de chauffe sans la tester soi même, il faut justement la tester pour en parler,
c’est ce que j’ai fait
mais personne jusqu’à présent dans ce fil de discussion ne signale l’avoir testé,
ce qui est pour moi a ce stade effectivement une discussion, au zinc du café du commerce
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Courbe de chauffe plate ne veut pas dire température constante, ou alors il faut m’expliquer.
Les pertes thermiques sont proportionnelles à la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, ça c’est un fait.
Donc par 10°C extérieurs, on économisera 20% de chauffage si on met la consigne à 18°C plutôt qu’à 20°C.
ce n’est pas le tout de critiquer une politique de chauffe sans la tester soi même, il faut justement la tester pour en parler,
c’est ce que j’ai fait
mais personne jusqu’à présent dans ce fil de discussion ne signale l’avoir testé,
ce qui est pour moi a ce stade effectivement une discussion, au zinc du café du commerce
re,
pourquoi je parle de courbe de chauffe??
(pas de régulation sèche)
parce que c’est la rolls de la régulation,
via une sonde extérieure et intérieure grâce a l’inertie du batiment,
elle a les moyens d’anticiper la montée ou la descente de température extérieure
ce qui lui permet donc d’optimiser a maxima le générateur de chauffe(peut importe lequel, du moment qu’on peut le réguler)pour avoir un maintien très fin
de la température interne du bâtiment,
et là l’économie d’énergie a bien lieu (sans parler du confort en sus),
cette pratique telle que je la cite n’est pas unique au chauffage elle a bien d’autres applications dans les échanges thermiques (froid ou chaud) ce qui notamment en est venu aux dernières technologies que sont les inverters pour optimiser les résultats (rotation a vitesse variable énergétique en fonction du milieu, cela au lieu du tout ou rien)
voyez certains climatiseurs réversibles qui en sont équipés pour l’exemple,
onpourrait en citer du même ordre pour le milieu industriel, (mais l’on serait hors sujet)
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Chouette. On attend les chiffres alors.
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
re,
voici une 1ère approche, http://www.docstoc.com/docs/13236361/page4
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Bonsoir,
L’hiver dernier, sur ma chaudière de 1998 sans thermostat d’ambiance dans ma maison très mal isolée, mais avec une grande inertie, j’ai appliqué à la main le principe de régulation par variation de la température de l’eau en fonction de la température extérieure et ce pour conserver la température constante dans la pièce la plus froide, le chauffage ayant tourné en continu du 25 septembre 2008 au 24 mai 2009.
Le radiateur de la pièce de référence n’étaitpas doté de robinet thermostatique, contrairement à tous les autres.
Eh bien, j’ai moins consommé de gaz que pour des hivers moins froids.
Cela nécessite une présence importante, mais une sonde extérieure le ferait très bien toute seule, avec une loi d’eau bien adaptée.
L’économie peut se chiffrer de 50 à 300 kg de gaz, suivant l’hiver auquel je compare.
Je reste convaincu que l’économie d’un thermostat d’ambiance, n’est dû, qu’à la coupure du chauffage qu’il impose et à l’inconfort éventuel qui va avec, et non à une régulation qu’il introduirait.
@+
Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d’accord. Jules César
re,
merci sk69202,
a présent le sujet peut être débattu,
on arrive a du concret,
ton exemple en est un
sinon le sujet pouvait allègrement partir a la poubelle du café du commerce,
cordialement
richard31
la nature nous a doté du meilleur outil »LE CERVEAU » (+ le net)
Page 1 sur 11 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Dernière Aller à la page:
Par bubo57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par MIGHTYMIKE dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par nicolas9 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Par nicolas31770 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement22h34 .
Powered by vBulletin® Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
Traduction by association vBulletin francophone (www.vbulletin-fr.org)
Skin by CompleteVB / FS

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Publié le
20/11/2014
par
Guillaume Bort

dans
Economies d’énergie

Fioul Ordinaire
Fioul Supérieur
GNR Ordinaire
GNR Supérieur

* Offre de remboursement de la différence soumise àconditions
Paiement sécurisé par le CIC et Hipay. Paiement en 3 fois assuré par Franfinance.
Prix du fioul dans les grandes villes
Paiement sécurisé par le CIC et Hipay
Paiement en 3 fois assuré par Franfinance
L’énergie est notre avenir, économisons-la !
Dans un contexte où les factures énergétiques sont de plus en plus élevées, les Français tentent de trouver des solutions pour faire des économies d’énergie notamment sur leur chauffage, en baissant la température la nuit par exemple. Mais quelles sont les répercussions concrètes sur la consommation d’énergie ? Est-ce vraiment utile ?
Pour économiser au mieux l’énergie de votre domicile, il faut savoir que toutesles pièces n’ont pas besoin d’être chauffées à la même température .En effet, une température de 19°C est suffisante dans les pièces à vivre, comme la salle à manger ou le salon, alors que la chambre peut être réglée 2°C en dessous, c’est-à-dire à 17°C optimalement. La salle de bain peut être aussi aussi réglée à 17°C lorsqu’elle est inutilisée, mais vous pouvez remonter le chauffage à 19 voire 20°C lors de son utilisation afin d’apporter davantage de confort lors de la toilette, particulièrement dans une maison avec de jeunes enfants ou des personnes âgées.
De plus,le chauffage peut être baissé ou éteint pendant la nuit , ce qui permet de faire des économies d’énergie, et diminuer la facture de chauffage.
Il faut savoir que  1°C de plus ajouté au thermostat coûte 7% supplémentaire , impact non négligeable sur lafacture énergétique . Rappelons que surchauffer n’est  pas non plus très bon pour la santé:trop de chaleur aura tendance à assécher l’air .
Pour économiser sur votre facture d’énergie, achetez votre fioul au plus bas :
Pour faire des économies d’énergie, vous pouvez éteindre votre chauffage pendant la nuit.En effet, le corps se réchauffe naturellement pendant le sommeil sous les couvertures. Il est aussi conseillé de baisser la température dans toutes les autres pièces la nuit, car inoccupées pendant les heures de sommeil.
Cependant, un élément est à prendre en compte : l’ inertie thermique . Un logement avec une bonne inertie thermique et unebonne isolation extérieuregardera plus facilement la température intérieure et limitera les effets du froid extérieur. Dans cette configuration,éteindre son chauffageest envisageable. En effet, lorsqu’un bâtiment a une forte inertie, il accumule la chaleur définie dans la journée et la restitue pendant plusieurs heures dans les pièces de la maison, même avec unsystème de chauffage éteint . Lorsqu’un bâtiment est isolé de l’intérieur, son effet contre le froid extérieur est moins impactant.
Néanmoins, si vous éteignez votre chauffage ou le diminuez la nuit, l’ économie d’énergie sera faiblesi votre logement est bien isolé et que l’inertie est forte, contrairement à un logement moins bien isolé.
Pour vous réveiller avec une douce température ambiante dans les pièces,vous pouvez programmer d’augmenter la température de votrechaudière   ou un redémarrage environ 2 heures avant de vous réveiller. Cette marge définit le temps pour les murs de se réadapter à la température que vous programmez afin de vous réveiller dans le meilleur confort. La vitesse à laquelle votre habitation va se réchauffer dépend de nombreux facteurs : taille des pièces, efficacité du système de chauffage, qualité de l’isolation et nature de vos murs.
Merci pour cet article qui rétablit une vérité difficile à faire entendre.
Je pense avoir une piste pour creuser la réflexion sur le temps nécessaire pour permettre le retour à la température souhaitée.
J’ai moi-même été confronté à la question, et devant l’insistance des chauffagistes à maintenir qu’il faut une température minimum afin de ne pas avoir à trop consommer, je me suis dis que leur expérience devait bien s’expliquer, alors j’ai creusé le sujet et voilà ce que j’ai compris…
1) Pour une température intérieure donnée (disons Tint=20°C), couper le chauffage complètement puis le rallumer, consomme moins qu’abaisser la température (à 16° par exemple), qui consomme évidemment moins que de le laisser allumer. Cela quelque soit la température extérieure ou l’isolation du bâtiment.
2) Pour qu’une personne se sente à une température de confort (disons Tconf = 19°C), cela dépend de la température des murs et parois (Tmur = 18°C par exemple). Le calcul simplifié dit qu’il faut : Tconf = (Tmur + Tint) / 2, ce qui implique dans notre cas Tint = 20°C
En prenant en compte ces 2 vérités, j’imagine qu’il existe des cas on l’on peut arriver à la conclusion souvent entendue : « sur des courtes absences, il vaut mieux garder une température minimum que de ne pas chauffer du tout ».
Par exemple, si les coupures de chauffage sont tellement fréquentes et le bâtiment si mal isolé que la température des murs (Tmur) ne parvient jamais à se réchauffer suffisamment, et oblige à atteindre une température intérieure (Tint) exagérément élevée pour obtenir une température de confort (Tconf) satisfaisante, si bien que l’économie de la coupure est annulée par la « surconsommation » (au sens vrai du terme, à savoir Tint plus élevée).
Maintenant, il faudrait faire les calculs, car ce cas n’arrive peut-être jamais (ou tout le temps !)…
Bonjour Stéphane et merci pour votre contribution. Il est en effet difficile de trouver le juste équilibre tant les installations et l’isolement peuvent être différents selon les configurations. Pour trouver l’optimum, il faudrait faire des tests dans l’habitation, définir une température de confort et calculer la dépense d’énergie nécessaire dans les deux situations puis de retenir la plus économe.
Les économies d’énergie obtenues en baissant la température la nuit ou le W.E. sont incontestables, encore faut-il pouvoir, d’une façon simple les évaluer et pouvoir mettre en place un système ne diminuant pas le confort.
Dans une baisse de telmpérature il y a 3 phases de durée variable:
La baisse, elle est fonction de son importance
et de sa durée
période « froide »
La remontée, qui est fonction de la perte de chaleur et de la puissance du chauffage ( chaudière et diffuseurs)
Concernant l’énergie , ce qui est perdu en baisse devra etre reprisen remontée, ce n’est que sur la phase  » froide qui permet les économies.
Je crois qu’il faut se contenter de maitriser ces 3 éléments pour définir sa méthode.
On constatera que, l’inertie est un avantage, une certaine surpuissance des appareils aussi.
Dans un cas moyen (20W/m3/jour/degré)une consigne de baisse de 20° à 18° durant 8h permet d’économiser environs 5% de sa facture.
Bonjour j’aurais vouloir si se que je fais est bien ? Sachant que mon appartement est moyennement isolé ! Quand je pars au travail le matin à 8h j’éteins tout les radiateurs et ensuite je l’ai rallume vers 18h quand je rentre en les mettant sur 6pour que ça chauffe et je l’ai reteint pour la nuit ! Est ce le bon gestes ou vaut mieux les laisser allumé sur 2ou3 toute la journée
Bonjour, vous posez la question que beaucoup se posent et la réponse n’est pas universelle, car elle dépend essentiellement de l’inertie thermique de votre habitation et du rendement de votre système de chauffage. Reformulée votre question est « Est-ce que je dépense plus d’énergie à maintenir une température de confort toute la journée ou à remonter en température uniquement lorsque j’en ai besoin ? ». Pour vous répondre simplement, si lorsque vous rentrez chez vous le soir il fait doux (15 ou 16°C), cela peut être intéressant d’éteindre votre chauffage la journée, car vous avez une bonne inertie thermique, dans le cas contraire il est sans doute préférable de laisser un petit peu de chauffage toute la journée. Bonne journée à vous
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Nous recherchons le meilleur prix dans votre commune.

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

   FORUM HardWare.fr

   Discussions

   Vie pratique

  De la bonne utilisation d’un chauffage électrique …
Message édité par siegfrid49 le 04-03-2004 à 08:39:16
Message édité par siegfrid49 le 04-03-2004 à 09:22:48
Message édité par liink le 04-03-2004 à 13:47:20
Message édité par kokolekoko le 04-03-2004 à 13:09:01
Message édité par siegfrid49-reloaded le 10-02-2005 à 15:51:29
Message édité par Marc le 10-02-2005 à 15:54:58
Message édité par DJ Cyrix le 10-02-2005 à 16:24:36
Message édité par lordmaneos le 10-02-2005 à 16:28:34
Message édité par DJ Cyrix le 10-02-2005 à 16:33:24
Message édité par lordmaneos le 10-02-2005 à 16:40:14
Message édité par lordmaneos le 10-02-2005 à 16:44:41
Aller à :

Service client shop.hardware.fr Hardware Hardware – Périphériques Ordinateurs portables Overclocking, Cooling & Modding Electronique, domotique, DIY Technologies Mobiles Apple Video & Son Photo numérique Jeux Video Windows & Software Réseaux grand public / SoHo Systèmes & Réseaux Pro Linux et OS Alternatifs Programmation Graphisme Achats & Ventes Emploi & Etudes Seti et projets distribués Discussions Messages privés

   FORUM HardWare.fr

   Discussions

   Vie pratique

  De la bonne utilisation d’un chauffage électrique …
Je viens d’emmager dans mon appart’ (vive le Siegfrid libre !), et le bougre est chauffé par 4 chauffages electriques. 2 dont je me fou un peu, mais 2 autres plus importants situés dans la piece principale.     Graduation : 0 à 8
En ce moment je met les deux sur 6, il fé 20° dans l’appart’, c cool.
  Auriez vous des conseils quant à leur utilisation pour éviter de faire exploser la facture ? J’éteins quand je pars ? Je laisse allumer ? Je baisse à combien ? La nuit je fais quoi ?      
tu baisses à 4 qd tu pars, et tu remonte à 6 qd t’es là et que t’a froid
t’eteind la nuit et quand tu pars
et tu le met que le soir     c’est deja plus raisonable
Ha ben faudrait savoir ! Car certains disent que si tu éteints le chauffage, ben après tu consommes 3x plus car il met un temps fou à remonter en température …
Eteindre non, baisser fortement oui. Vaut mieux que ton chauffage stabilise même 15° en ton absence, plutot que ça tombe à 8 et qu’après tu dois chauffer pendant 3 jours le temps que les murs/sols soient à nouveau « chauds »
  Le mieux c’est de mettre un programmateur: tu chauffes de 19h à 23h, et de 5h à 8h par exemple si tu travailles
Ben en fait pour moi la température idéale c’est 20°, et je l’atteind lorsque je met sur 6. Si j’éteind tout le matin, lorsque je rentre le soir il fé 15°.
Ha ben faudrait savoir ! Car certains disent que si tu éteints le chauffage, ben après tu consommes 3x plus car il met un temps fou à remonter en température …
Perso, j’en n’ai pas, c’est le chauffage au gaz qui chauffe toute la maison ! il est arrivé qu’il fasse 7°C petit dégrés des matins d’hiver. Sinon, c’est plutôt du 12°C à 7h00 et du 18/19 °C le soir. Ont dit que le froid conserve !  
Ben en fait pour moi la température idéale c’est 20°, et je l’atteind lorsque je met sur 6. Si j’éteind tout le matin, lorsque je rentre le soir il fé 15°.  
  Ben laisse le à 4 alors en partant. Il devrait stabiliser autour de 17-18 sans forcer, et remonter à 20 facile en rentrant
attend toi a enrichir edf …achete un fu a petrole…
c’est economique…et comme ça tu pars aux tropiques…!!!!
Ok pour le petrole economique ! mais ca n’humidifierait pas la piece ca ? au contraire de l’electrique qui asseche.
  Pour ma part ca va etre pareil, je passerai du gaz a l’electrique d’ici peu ! et je me tate du coup de savoir si un petrole ne serait pas mieux ! Apparemment c’est plus economique, mais si ca devient humide, c plutot genant !
J’ai un bon vieux radiateur à bain d’huile chez moi. Je trouve ça bien mieux que des convecteurs (=grille pain géants)
Je ne sais pas par contre quel est le plus économique (si on peut qualifier un chauffage electrique d’économique…)
Ben le radiateur au bain d’huile est plus économique…c’est l’intérêt du bain d’huile: continuer à restituer de la chaleur accumulée. L’electricité ne sert qu’à chauffer l’huile.     L’absence d’inertie est un gros inconvénient des convecteurs classiques
il faut de l’humidite dans l’air, de plus il ne faut pas boucher les ouies d aeration !!!
si t es frontalier belge va voir le prix du petrole !!!
un tosai ou un kero electronique made in jap
reservoir 4 l = autonomie 2 jours a plein regime
2 frf le litre …150 frf a tout casser !!!
qui dit mieux!!!
il faut de l’humidite dans l’air, de plus il ne faut pas boucher les ouies d aeration !!!
si t es frontalier belge va voir le prix du petrole !!!
un tosai ou un kero electronique made in jap
reservoir 4 l = autonomie 2 jours a plein regime
2 frf le litre
 …150 frf a tout casser !!!
qui dit mieux!!!
  heu où est ce que tu le trouves à 2fr le litre ?
quand au 4l/2 jours, tu devrais plutôt indiquer pour le nombre d’heures effectives d’utilisation.
  en belgique !!!   ->> putain !! dans le sud ouest de la France je trouve pas à moins de 0,55 euros, même en vrac . (3fr50 environ)
8h/ jour max    ->>  OK, là c’est précis et j’ai la même estimation
edf c’est l’arnaque vu les abonnements des p’tites gens qui paient le C E  et les employés d’edfgdf qui paient que 10% de la facture réelle
bon nombre employé ouvre les fenetres quand ils ont chaud avec le compteur qui tourne a fond les manettes !!! je l’ai VU !!!
Je me posais une question concernant le chauffage electrique.
Qu’est-ce qui révèle être le plus économique ?
  – allumer le chauffage à fond pour chauffer une pièce et puis l’éteindre.
– laisser le chauffage allumé sur 4 et augmenter le thermostat lorsque c’est nécessaire.
  Je viens de recevoir une facture salée et j’optais pour la 1ère méthode. La 2e soluce serait-elle alors + économique ?     Merci pour vos réponses.
moi je suis en appart avec deux chauffages électriques. ca bouff bcp de tunes… facture X2 alors un conseil laisse sur 4 et y touche sauf qd c plus vivable car le faite d’allumer et eteindre consome 3 fois plus d’énergie idem qd tu baisses ou augmante sen cesse le chauffage. pense à l’isolation des fenêtres et de la porte car la chaleur passe par là. si ta un pc laisse le allummer la journée (en éteignant l’écran)ca chauffe la pièce.  
edf c’est l’arnaque vu les abonnements des p’tites gens qui paient le C E  et les employés d’edfgdf qui paient que 10% de la facture réelle
bon nombre employé ouvre les fenetres quand ils ont chaud avec le compteur qui tourne a fond les manettes !!! je l’ai VU !!!
       oui bien sur  si on paye « cher » l’électricité en france c’est à cause des factures des employés d’edf….
      Perso je te déconseil d’aller en allemagne, tu ferais une crise cardiaque
Nous sommes mi-février, donc je fais le bilan de ma consommation éléctrique hivernale :     2 chauffages electriques chez moi.
Allumés toute la journée sauf la nuit.
Programmés sur : 5,5 sur une echelle de 7.
Le thermometre indique : 20°
Température corporel du Siegfrid : -12°
A la question « Est ce que je me pelle ? », je répond : Oui bordel !!      Note EDF pour décembre/janvier : 220€      Ben si j’avais su que je paierai autant pour mettre pellé tout l’hiver, j’aurai carrement éteins les chauffages moi hein.
    Un pote habite juste à coté de chez moi : Il allume 1 seul chauffage, il fait 5° de plus que chez moi, et il paye la moitié de ma note !!! Je veux des explication !!!
     
Si tu as froid à 20°, c’est que tu devrais éviter d’être tout nu chez toi en hiver …
Ba je me pose egalement des questions, la chaleur fournie par un chauffage electrique doit etre un peu bizarre car chez ma mere, qui se chauffe avec un « bain d’huile », il fé 19° et j’ai pas froid ! Chez moi j’ai principalement froid aux mains, elles sont gelées, si je les poses sur mes joues ma température corporelle chute de 15°
Ba je me pose egalement des questions, la chaleur fournie par un chauffage electrique doit etre un peu bizarre car chez ma mere, qui se chauffe avec un « bain d’huile », il fé 19° et j’ai pas froid ! Chez moi j’ai principalement froid aux mains, elles sont gelées, si je les poses sur mes joues ma température corporelle chute de 15°
faut bouger aussi, rester assis devant ton pc, t’as froid au bout d’un moment !
Bouger … j’veux bien faire l’aller-retour chambre/cuisine plusieurs fois par heure mais dans un 38 metres² ca va pas me chauffer grand chose hein. Mais effectivement, la derniere fois que j’ai passé l’aspirateur me suis payé une vieille suée pendant quelques minutes, c’était agréable d’avoir chaud. En fait faudrait que je passe l’aspirateur tout l’hiver.
Ba je me pose egalement des questions, la chaleur fournie par un chauffage electrique doit etre un peu bizarre car chez ma mere, qui se chauffe avec un « bain d’huile », il fé 19° et j’ai pas froid ! Chez moi j’ai principalement froid aux mains, elles sont gelées, si je les poses sur mes joues ma température corporelle chute de 15°
  c’est parceque tu dois avoir des convecteurs, il faut prendre des rayonnants.
  à la difference du convecteur, le rayonnant ne fait pas chuter le taux d’humidite et chauffe les murs, donc tu te sent trés bien chez toi même à 19°
Mon proprio a été sympa de me mettre 2 chauffages neufs ya pas longtemps suite a plaintes successives comme quoi y’avait des pingouins qui squattaient chez moi, mais je c plus si c des rayonnants ou non.
Je viens d’emmager dans mon appart’ (vive le Siegfrid libre !), et le bougre est chauffé par 4 chauffages electriques. 2 dont je me fou un peu, mais 2 autres plus importants situés dans la piece principale.     Graduation : 0 à 8
En ce moment je met les deux sur 6, il fé 20° dans l’appart’, c cool.
  Auriez vous des conseils quant à leur utilisation pour éviter de faire exploser la facture ? J’éteins quand je pars ? Je laisse allumer ? Je baisse à combien ? La nuit je fais quoi ?      
 
Comme indiqué dans des posts précédents, il sera moins coûteux – et plus confortable – de garder une température minimum dans une/des pièce(s)
Ce sera plus rapide et moins cher à mettre en température confort (=20° pour toi) quand tu occupes l’apparte (soir=>matin)
  Sinon, avant de se lancer dans d’autre solutions commence par voir l’isolation, ça joue énormément
L’isolation : fenêtres, portes, ainsi que toute perte de chaleur, courant d’air, etc.
En veillant à ménager l’éventuelle aération (mécanique ou naturelle) nécéssaire à un environnement sain
  Perso chez moi par exemple ayant une isolation merdique coté porte d’entrée (que je vais pas changer tout de suite) j’ai eu recours à un rideau pour faire une barrière thermique
Et c’est carrément efficace     Pour rester dans l’électrique, ya 4 modes de chauffe : convecteurs, rayonnants, accumulation et bain d’huile (ou autre liquide caloporteur)   Sachant que le convecteur est le moins efficace (car chauffant de l’air) des 4 – désolé pour toi   => penses-tu en changer ?
  Pour finir, afin d’avoir une température optimisée, tu peux utiliser des thermostats programmables pour piloter le chauffage (ya X modèles : internes/externes / par courant porteur / fil pilote / carte intégrée, etc.)
Comme ça tu programmes une fois, tu touches à rien, ça chauffe pile poil comme il faut, quand il faut
Et ça allège d’autant la facture en limitant les erreurs, oublis, et autres dépenses inutiles
Ben le radiateur au bain d’huile est plus économique…c’est l’intérêt du bain d’huile: continuer à restituer de la chaleur accumulée. L’electricité ne sert qu’à chauffer l’huile.     L’absence d’inertie est un gros inconvénient des convecteurs classiques
  bah oui bah ca n’a rien d’economique    ca m’a toufour fait rire ses conneries sur les radiateurs a accumulation, les ecotherm, ADLER et cie
  un radiateur a accumulation (bain d’huile , ou brique refractaire) est assimilable à une batterie de voiture, tu y rentre 1Kw, ca te ressort 1Kw  on est bien d’accord? y’a rien d’economique la dedans desole     par contre en effet ca ne fait pas de coupure brusque comme un convecteur classique c’est plsu progressif       le plus economique actuellement en electrique c’est soit la pompe a chaleur, soit uen chaudiere electrique avec des panneaux solaires et/ou du geothermique
  edit:
  avec un convecteur classique dit grille pain( ) la coupure est brusque, comme ca chauffe put, plus de mouvement de convection naturrelle> sensation de froid  
220€ c’est beaucoup, pour 38 m2 fais comme Rhexia le préconise isole portes et fenetres. Si tu as la VMC eteind là quand il fait très froid dehors.
Mon proprio a été sympa de me mettre 2 chauffages neufs ya pas longtemps suite a plaintes successives comme quoi y’avait des pingouins qui squattaient chez moi,mais je c plus si c des rayonnants ou non .
  de visu tu peux le savoir.
  le convecteur a une plaque pleine sur 70-80% de la hauteur avec une grille soit en frontal soit dessus.
  le rayonnant (ou anciennement le radian) est composé d’une plaque alveolée type « nid d’abeilles » ou parsemée de petits trous sur l’integralite de la face avant.
bah oui bah ca n’a rien d’economique    ca m’a toufour fait rire ses conneries sur les radiateurs a accumulation, les ecotherm, ADLER et cie
  un radiateur a accumulation (bain d’huile , ou brique refractaire) est assimilable à une batterie de voiture, tu y rentre 1Kw, ca te ressort 1Kw  on est bien d’accord? y’a rien d’economique la dedans desole     par contre en effet ca ne fait pas de coupure brusque comme un convecteur classique c’est plsu progressif       le plus economique actuellement en electrique c’est soit la pompe a chaleur, soit uen chaudiere electrique avec des panneaux solaires et/ou du geothermique
  Les radiateur à accumulation c’est économique si tu le couple à une offre EDF heure pleine/heure creuse.
avec cette offre tu fais entrer 1kw la nuit quand c’est moins cher et tu redistribue ce kw pendant la journée
bah oui bah ca n’a rien d’economique    ca m’a toufour fait rire ses conneries sur les radiateurs a accumulation, les ecotherm, ADLER et cie
  un radiateur a accumulation (bain d’huile , ou brique refractaire) est assimilable à une batterie de voiture, tu y rentre 1Kw, ca te ressort 1Kw  on est bien d’accord? y’a rien d’economique la dedans desole     par contre en effet ca ne fait pas de coupure brusque comme un convecteur classique c’est plsu progressif       le plus economique actuellement en electrique c’est soitla pompe a chaleur,soit uen chaudiere electrique avec des panneaux solaireset/ou du geothermique
chez les particuliers, 99% de la geothermie c’est de la pompe à chaleur.
de visu tu peux le savoir.
  le convecteur a une plaque pleine sur 70-80% de la hauteur avec une grille soit en frontal soit dessus.
  le rayonnant (ou anciennement le radian) est composé d’une plaque alveolée type « nid d’abeilles » ou parsemée de petits trous sur l’integralite de la face avant.
personnellement j’ai les deux types, rayonnant et convecteur, a réglage identique je préfère la chaleur du convecteur à celle du rayonnant.
chez les particuliers, 99% de la geothermie c’est de la pompe à chaleur.
  c’est des PAC en  echangeur air/eau et eau/eau alors ?
parce que la geothermie c’est bien des tuyaux  qu’on enterre dans le sol etdans lequel on fait circuler de l’eau pour choper la chaleur?
    avantage de la PAC:
la clim en été      lordmaneos> de ce point de vue la ok , mais bon je sui quand meme pas trop convaincu parce que faut quand meme pas mal emmagasiner pour tenir la journée
    sinon dans le temp on faisait des gros radiateurs infrarouges avec des tubes quartz (comme dans les grilles pains ou les rotissoires qo’on voit chez le charcutier )  ca ca chauffait , mais bon interdit car trop dangereux
On peut encore utiliser des radiateurs infrarouge (je crois) mais c’est pour les salles de bain en 5 minutes il faut 25°
220€ c’est beaucoup, pour 38 m2 fais comme Rhexia le préconise isole portes et fenetres. Si tu as la VMC eteind là quand il fait très froid dehors.
  Oué le pire truc à faire, après ton appart est humide, l’air ne circule pas bien, tu dois chauffer beaucoup plus pour une même sensation de chaleur et tu risques la formation de moisissures…
Il faut faire complètement l’inverse, bien décrasser les aérations, laisser la VMC tourner, faire attention à laisser l’air passer sous les portes. La circulation de l’air dans un logement c’est étudié, les grilles de ventilation c’est pas pour faire aérodynamique
Oué le pire truc à faire, après ton appart est humide, l’air ne circule pas bien, tu dois chauffer beaucoup plus pour une même sensation de chaleur et tu risques la formation de moisissures…
Il faut faire complètement l’inverse, bien décrasser les aérations, laisser la VMC tourner, faire attention à laisser l’air passer sous les portes. La circulation de l’air dans un logement c’est étudié, les grilles de ventilation c’est pas pour faire aérodynamique
Je dis pas non plus de couper complètement la VMC tu peux la stopper de temps en temps et pour les portes et les fenetres je parle de l’air qui passe sous la porte ou autour de cadre pas des bouches d’aération.
  Forum  | 
HardWare.fr  |  News  |  Articles  |  PC  |  Prix  |  S’identifier  |  S’inscrire  |  Aide  |  Shop

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Découvrir toutes nos offres

Gaz

Electricité

Dépannage

Assurance

LES SITES DANS LE MONDE

Allemagne

Belgique

Italie

Asie

Hongrie

Royaume-Uni

Amérique du Nord

Pologne

Russie

LES SITES DANS LE MONDE

Allemagne

Belgique

Italie

Asie

Hongrie

Royaume-Uni

Amérique du Nord

Pologne

Russie

Accueil
Être bien chez moi
Réussir mes travaux de rénovation et de construction
Le forum travaux
Réduire ma facture d’énergie, contrat, étiquette énergie
Questions Générales
la gestion des radiateurs électriques

Je confirme avoir pris connaissance desConditions Générales d’Utilisation *

J’accepte de recevoir les informations commerciales d’EDF par courrier électronique
Mes options : Tempo, EJP, Heures Creuses
Réussir mes travaux de rénovation et de construction

Entreprise
Collectivité
EDF recrute
Le groupe

INFORMATION : En poursuivant ma navigation (par exemple en cliquant sur un lien ou en faisant défiler la page) sans modifier mes paramètres, j’accepte l’utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d’offres adaptés à mes centres d’intérêt ainsi que pour la sécurisation des transactions sur ce site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètresje clique ici

Fermer

Je souhaite me faire rappeler gratuitement par un conseiller EDF
Je souhaite me rendre dans la boutique EDF la plus proche de chez moi
Je souhaite connaître toutes les façons de contacter EDF
J’accède à mon espace client et je retrouve toutes mes infos personnelles : conso détaillée, contrats, factures…
Votre version d’Internet Explorer ne permet pas de profiter de toutes les fonctionnalités du site Espace Travaux d’EDF.
Nous vous recommandons demettre à jourvotre navigateur ou d’en utiliser un autre.
Je souhaite me faire rappeler gratuitement par un conseiller EDF
Je souhaite me rendre dans la boutique EDF la plus proche de chez moi
Je souhaite connaître toutes les façons de contacter EDF
J’accède à mon espace client et je retrouve toutes mes infos personnelles : conso détaillée, contrats, factures…
Posez vos questionset échanger sur vos projets travaux avec nos experts EDF,les Partenaires Solutions Habitat d’EDF et les membres du forum.
1559sujets et4243messages déjà publiés
Participez en vous inscrivant sur le Forum Travaux d’EDF. Vous pourrez créer des conversations et y répondre.
Message(s) : 1
Inscription : 26/08/2015
Parchipounette44 , le 26/08/2015, 09:37
la gestion des radiateurs électriques
Nous sommes une famille de 4 (2 adultes et 2 enfants).
Notre appartement est 100 % électrique.
Nous sommes en Duplex : chambres en bas et salon-cuisine en haut
Généralement il n’y a personne à la maison de 8h00 à 17h00. en rentrant de l’école les enfants st en général ds leur chambre; en revanche, quand les enfants sont couchés , nousnous installons ds les pièces du haut, dison de 20h00 à 23h00.
ma question : l’hiver, faut il laisser les radiateurs en route toute la journée ? faut il les monter pendant les heures creuses et les baisser en suite ?
Que puis je faire pour réduire ma facture d’électricité que je trouve bcp trop élevée; et en mm temps, je voudrais un peu de confort de température. quand je rentre chez moi et qu’il fait un froid de canard…. c’est pas très agréable.
PS : mes radiateurs sont des radiateurs de base, je dirais qui ont été installés, lors del construction de l’immeuble, en 2003.
Message(s) : 151
Inscription : 19/09/2014
Parerick84120 , le 28/08/2015, 10:21
Re: la gestion des radiateurs électriques
Le bon confort dans une maison l’hiver est un interieur chaud et douillet, comme ceux avec un chauffage central ou un plancher chauffant: le secret c’est qu’ils chauffent en permanence la maison, tout est chaud, c’est ce qui est agreable, le canapé est chaud, les poignées de portes, la salle de bain est chaude … mais c’était au temps ou l’énergie était bon marchée.
Si on coupe le chauffage en journée, si on place un automatisme pour rallumer les radiateurs une heure avant son retour, le chauffage aura le temps de rechauffer l’air de la maison ce qui est deja pas mal, mais en aucun cas il pourra donner une ambiance agreable. C’est long de chauffer les elements d’une piece.
Mais pour les economies d’energie c’est bien ce qu’il faut faire pourtant, il faut couper ou baisser le chauffage lorsque l’on est absent.
Vous avez des radiateurs de 2003; les rendements des radiateurs électriques n’ont pas evolués depuis 2003. Les radiateurs de base ou pas, lorsqu’ils consomment 1KW restituent tous 1KW (voir effet joules dans wikipedia plutot que les publicites des vendeurs de radiateurs, ou meme consulter le journal Que Choisir qui les avait testés il y a qqs années).
Mais en radiateurs electriques, vous avez aussi les radiateurs qui fonctionnent sans effet joules, donc totalement différemment, appelés radiateurs reversibles, ou consoles reversibles. Assez chers de l’ordre de 3000 euros pieces, ceux là donnent 4KW lorsque vous en payez 1KW à EDF, c’est tout l’intéret, et ce qui fait le succes malgré le cout d’achat. Recherchez par exemple sur le net des reférences comme FVXS35 ou FVXG35 de xxxx : ce sont des radiateurs qui fonctionnent en fait avec une pompe à chaleur dehors, c’est parfois le probleme, il faut avoir la place de la caser qqpart.
D’apres des dépliants EDF d’il y a qqs années que je possede encore, on chauffe une maison de 100m2 à 20°C, isolée aux normes de 1995, pour moins d’un euro par jour. C’est vieux il y a encore l’ancien logo EDF dessus la doc. Et depuis le materiel est devenu encore plus performant …
Donc pour baissez votre facture je pense que ce serait la solution pour vous, et vous auriez une meilleure chaleur: comme ce chauffage consomme peu, les gens le laisse allumé et il fait tres chaud chez eux lorsqu’ils rentrent, et tout est chaud: ils s’assoient dans leur canapé chaud! les chaises pour le diner sont chaudes aussi, tout ce que l’on touche .. comme au bon vieux temps du chauffage central.
Conseils, discussions, suivez les internautes les plus actifs du forum et échangez avec eux pour avoir encore plus d’infos !

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Bonsoir tout le mondeJe suis depuis peu obligé d’allumer mon radiateur électrique (j’en ai 2 : atlantic catégorie C NF avec position confort). Ma question est de savoir quand faut-il laisser le radiateur allumé ? Mon utilisation actuelle est de l’allumer le matin après le petit dej pour passer ma journée de révisions (exams oblige) à la maison. Je règle sur 5 ça me donne du 18/19° selon un thermomètre très bas de gamme placé au milieu de l’appartement. Donc la nuit, il est éteint. Le doute vient du fait qu’on m’a dit qu’il fallait éviter qu’il soit éteint. Il semble qu’il consommerait plus à atteindre la température désirée en partant de la température ambiante (10/15° selon le même thermomètre). Est-ce vrai ? Sachant que la nuit je ne l’utilise pas (éteint), est-ce que l’économie que je fais la nuit est annulée par mon allumage le matin ? Si non, est-ce que cela peut devenir le cas si la température ambiante le matin passe entre 5 et 10° (ça sera peut être le cas en février (première année ici donc je sais pas). J’ai deux radiateurs électriques atlantic catégorie C NF confort (haut de 1 mètre sur 40cm avec de trous partout je sais pas à quel type ça correspond). Un dans la chambre (sur mur du bas 10 m²) et un dans le salon (sur le mur commun avec la cuisine 25 m² avec une grande baie vitrée d’un coté et une autre porte fenêtre). Des conseils en plus de la réponse à ma question ? Sachant que je suis au dernier étage exposé sud en bas et nord (sans rien derrière) en haut de l’image. Merci
Bonsoir, Les appareils de chauffage mural avec une tôle percée à l’avant sont des panneaux rayonnants. Pas trop mauvais s’ils sont récents et marqué NF électricité performance catégorie C. Couper complètement le chauffage la nuit provoque une chute trop importante de la température. Pour remonter la température ambiante de 5 à 10°C le matin, les radiateurs doivent chauffer fortement et longtemps créant de l’air très chaud et de gros défauts d’homogénéité de la température. Si bien, qu’il s’avère plus économique de laisser les radiateurs en marche en abaissant la température de consigne de 2 à 4°C maximum.
Merci, bon en me couchant j’ai éteint le radiateur de la chambre (car c étouffant) et celui du salon est passé du thermostat 5 à 4 et du mode jour au mode nuit. C’est un test car à mon avis simplement passer de 5 à mode nuit n’aurait pas permis de descendre de 4°. Je vous tiens au courant
Bonjour, Comme prévu dans la chambre imposible de le laisser allumé car il fait trop chaud même en mode éco et thermostat 4. Pour le reste de l’appartement, j’ai laissé en mode éco sur 5 et ça a l’air par trop mal, mieux qu’avant au réveil froid mais bon il fait pas chaud non plus, obligé de mettre pull + capuche ^^. Bref, on verra bien l’hiver. Merci
Personnellement, je ne chauffe pas dans la chambre. Je ne supporte pas le chauffage quand je dors, et j’ai besoin d’air frais, donc j’ouvre un peu le vélux. Dans les maisons bien isolées, il me semble pas qu’il soit indispensable de chauffer dans les chambres à coucher. L’habitude de trop chauffer se généralise souvent sans raison. Il y a 60 ans, la température préconisée dans les chambres était de 13°C !!Et franchement, on dort beaucoup mieux lorsqu’on respire de l’air frais.
Ces conseils sont-ils vraiment étayés par études indépendantes ? J’ai entendu dire que les pouvoirs publics avaient forcé la consommation d’électricité en France pour écouler la production d’EDF ? Qu’en pensez-vous ? Avec les scandales qui courent actuellement su cette société et sa filiale Areva plus rien ne m’étonnerait. J’ai même vu un article sur une vieille publicité d’EDF qui disait de ne pas arrêter de chauffer quand on partait en vacances une semaine ou un truc dans le genre qui a valu l’intervention d’une société de consommateurs.

Index du forum
L’équipe du forum•Supprimer les cookies du forum• Heures au format UTC [ Heure d’été ]

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Ce blog est destiné à recueillir tous les moyens simples à mettre en œuvre pour économiser l’énergie, économiser l’eau et diminuer la pollution pour préserver la planète. Des articles seront publiés régulièrement. Revenez souvent !
Ces radiateurs sont intéressants car ils emmagasinent la chaleur la nuit quand elle est moins chère et la restitue le jour. Il faut bien sur bénéficier du tarif de nuit. Ces appareils sont par contre très lourds et encombrants et difficilement déplaçables. Ils contiennent pour la plupart des briques réfractaires… Leur coût est élevé. Il ne faut pas les confondre avec les radiateurs à inertie, ça n’a rien à voir.
Au niveau de la consommation électrique ils sont équivalents mais le niveau de confort peut être très différent.
On estime à 90 watts par m² (avec une hauteur sous plafond de 2.50 m) la puissance moyenne requise pour obtenir un chauffage confortable. Bien sur il s’agit d’une estimation rapide qu’il faudra adapter à chaque situation.
Thème Picture Window. Fourni parBlogger .
Économiser l’énergie, économiser l’eau et diminuer la pollution pour sauvegarder la planète.
Estimation de la puissance nécessaire
Interressant ton article, je dois investir dans un radiateur pour une véranda, je vais donc suivre ton mode de calcul pour la puissance voulue !

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Avis des internautes
( 1413 )

8,6 /
10

Afficher tous les avis

Les conséquences de la conversion du CITE en prime

L’innovation au service de la lutte contre la précarité énergétique

Repérer les signes de performance des appareils de chauffage

Quelle Energie sur le terrain des pompes à chaleur air-eau

Quels travaux éligibles au CITE à déclarer en 2017 ?

Le marché de la fenêtre repart à la hausse

[Interview Exclusive] Emmanuel Macron répond aux questions de Quelle Energie

4ème période des CEE : doublement des objectifs d’économies d’énergie

Passez du chauffage à la climatisation à tout moment

L’isolation acoustique obligatoire pour les logements sensibles

Notre réseau de partenaires

Devenir partenaire installateur
Annuaires

Copyright 2008-2017
|
Mentions légales
|
Conditions Générales d’Utilisation
Conditions Générales d’Utilisation
Mentions légales
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement et réduisez vos factures
La Prime Energie vous aide à rentabiliser rapidement vos travaux de rénovation énergétique.
Quels sont les produits éligibles au nouveau crédit d’impôt à 30% ?
Profitez des aides pour réduire vos factures. Crédit d’impôt, aides de l’Anah, Prime Energie…
Découvrez comment installer son poêle à bois sans conduit de cheminée !
Quels sont les produits éligibles au crédit d’impôt 2017 et à quel taux ?
Découvrez quelle solution est adaptée à votre logement. Bilan énergétiquegratuit et sans engagement.

Vous êtes artisan ? Connectez-vous
ici
Le sujet amène à réflexion, tout d’abord car toute la population française ne possède pas le même système de chauffage ni la même isolation. Pourtant ses paramètres sont essentiels et en partant de ce constat nous pourrons définir si couper le chauffage à l’aide d’unprogrammateur de chauffagelors de ses absences ou lors de son sommeil est une idée judicieuse. Comment imaginer qu’au 21ème siècle, siècle des économies d’énergie, que l’on consomme du chauffage pour chauffer un logement vide… Peut-être parce qu’il est plus économique de dépenser de l’énergie à maintenir une température X que de réduire le chauffage pendant un temps Y et ensuite faire tourner à fond la chaudière pour réchauffer le logement ou peut-être pas…
CONSEILLÉ . Les radiateurs sont plus enclins à subir des intermittences de chauffage lors des périodes d’absence. Qu’ils soient à eau avec un chauffage central ou électriques. La température ambiante conseillée est de 19°C en occupation et lors des week-ends, une température de 17°C sera très bonne pour la nuit et lors d’absence en journée et une température pouvant descendre jusqu’à 10°C lors des longues absences du logement. Pour rappel, passer de 20°C à 19°C permet de faire une économie de 7 % d’énergie. Il faut également faire la différence entre les radiateurs à forte inertie (fonte, matériaux réfractaires, etc.) et les radiateurs « normaux ». Les intermittences de chauffage seront plus compliquées sur les radiateurs à forte inertie thermique car ils n’ont pas un pouvoir de chauffe immédiat.
DÉCONSEILLÉ . Pour rappel, un plancher chauffant est un grand serpentin de tuyau d’eau chaude situé directement dans une chape sur la dalle. La chape sert alors de diffuseur de chaleur, ce qui permet de distribuer une chaleur douce et homogène dans toute l’habitation. Cependant ce type d’émetteur utilise l’inertie du sol et ceci ne permettra pas l’arrêt du chauffage pour de courtes périodes. Ceci est aussi vrai lors du démarrage du chauffage en début de saison, il faut plus d’une journée pour mettre l’habitation à température ambiante à cause de la grande inertie thermique du sol. La solution est donc de ne pas faire varier la température d’ambiance à part peut-être lors d’absences prolongées de plusieurs jours.
CONSEILLÉ . La pompe à chaleur air-air comme le poêle à granulés de bois réchauffe directement l’air de la maison grâce au ventilateur qui brasse un grand flux d’air et permet une chauffe rapide et homogène de l’air contenu dans la pièce. Ce brassage d’air important va permettre d’avoir un chauffage très réactif, il sera extrêmement judicieux d’imposer des températures de présence et de non présence (nuit et absence). La remise en température des pièces habitables le matin se fera rapidement grâce à la grande réactivité du système.
Tout dépend de vos émetteurs et de l’inertie de votre habitation. Avec des radiateurs à faible inertie et une maison peu isolée vous ferez des économies. Avec un plancher chauffant et une maison bien isolée vous ne ferez pas d’économies. Avec une pompe à chaleur air-air et une isolation moyenne vous ferez des économies. Donc, plus les émetteurs de chauffage seront réactifs et l’isolation de l’habitation moins performante, et plus il sera judicieux d’installer unprogrammateur de chauffagequi régulera la température de votre maison en fonction de son occupation.
Donc une réduction de son chauffage sera à privilégier plutôt qu’une coupure pour effectuer des économies.
Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.
@Pico : Il est important de ne pas confondre les générateurs de chaleur (chaudière fioul, chaudière gaz, pompe à chaleur) avec les émetteurs de chaleur (radiateur, plancher chauffant). L’intermittence de chauffage joue sur les émetteurs et non les générateurs. Concernant les appareils individuels tels que les PAC air-air ou les différents poêles à bois, ils sont générateurs et émetteurs de chaleur en même temps. Donc, ce n’est pas votre chaudière fioul à laquelle il faut faire attention mais vos émetteurs de chaleur. Vous possédez des radiateurs dans votre habitation ?
Même avec un plancher chauffant, il est tout à fait possible de réaliser de l’intermittence, surtout pour la période de nuit.
Il suffit, par des essais, de déterminer la déphase exacte de son plancher chauffant.
Ainsi, si cette inertie est d’environ 5h, on peut tout à fait imaginer, si on désire la température de confort à 7h00 du matin, de basculer de la température de réduit (18°C) vers celle de confort (20°C) à 2h00 du matin. Idem pour le soir, si les personnes vont se coucher vers minuit, on peut basculer en réduit vers les 19h00. La température baissera progressivement dans le logement jusqu’au moment du coucher.
C’est ainsi toujours 10 à 14% d’économies d’énergie pendant 7h …
Pour les absences plus longues, aucun problème non plus, sachant que la plupart des chaudières/pompes à chaleur de qualité intègrent aujourd’hui un programme absence/vacances qui basculera automatiquement la chauffe du logement suffisamment à l’avance (prévoir environ 2 jours d’anticipation dans la cas d’un plancher chauffant) pour un habitat à température lors de l’arrivée des occupants.
Bien cordialement,
L’équipe ELYOTHERM
Plomberie / Chauffage toutes énergies
@Elyotherm : Merci pour toutes ces précisions !
C’est dingue, vous ne prenez pas en compte le fait qu’il faut aérer son logement chaque jour ! Moi, je coupe le chauffage le soir avant d’aller dormir, le matin, j’entrouvre une fenêtre, ça aère la journée et en rentrant le soir je rallume le chauffage et je mets en route le ventilateur de plafond en marche inverse pour que l’air chaud produit ne reste pas au plafond mais soit mélangé avec l’air froid plus bas et donc cela répartit rapidement la chaleur.
@logique :L’aération est, en effet, importante. C’est pour cette raison que nous proposons également la VMC Double Flux comme produit :http://www.quelleenergie.fr/economies-energie/ventilation-double-flux/ .
Bonjour,
Je recherche une étude comparative et des avis sérieux sur les radiateurs à accumulation, « prétendus » efficaces pour faire baisser les notes d’électricité ! Ils sont très chers à l’achat, mais sont-ils efficaces et leur durée de vie valable sur un amortissement de 20 ans ?
Merci de votre aide
@Franciska :Le radiateur à accumulation électrique est un radiateur lourd et volumineux qui possède une très grande inertie. Le principe est de stocker la chaleur lorsque l’électricité est à tarif préférentiel avec les Heures Creuses. La tarification HP/HC est donc obligatoire pour son bon fonctionnement. Ces radiateurs ne possèdent pas une technologie avancée comme ceux à inertie. Ils restent très lourds et encombrants et ils intégreront mal dans votre intérieur. Je vous conseille plutôt de vous tourner vers des radiateurs à inertie. Le radiateur à inertie est quant à lui beaucoup plus récent que son homologue à accumulation. Son poids est plus léger et son encombrement réduit. Pour son fonctionnement, le radiateur à inertie fonctionne avec toutes les tarifications électriques. Sa régulation avancée et précise permet de régler parfaitement la température de confort de son logement. Son installation permet de profiter d’une chaleur douce en évitant les changements brutaux de variations de températures. Grâce à son inertie thermique, ce radiateur rayonnera longtemps après son arrêt afin de faire de grandes économies de chauffage. Pour connaître les économies que vous pouvez réaliser avec un radiateur à inertie, faites le test grâce à notre simulateur :http://www.quelleenergie.fr/bilan-energetique/formulaire
Bonjour,
Je sais que cet article date de 2 ans au moins… Je m’étonne que personne n’insiste sur les climatiseurs inverter (qui sont aussi des pompes à chaleur, comme votre frigo ménager, c’est juste la puissance qui est différente mais le principe de fonctionnement reste le même qu’une grosse pompe à chaleur air-eau ou air-air).
Une grosse pompe à chaleur air-eau coûte très cher (à l’achat et à l’installation), par contre vous pouvez faire installer des petites pompes à chaleur individuelle (pour 1 chambre par exemple) qui s’appelle split system (mono-split pour 1 pièce) ou multi-split pour 2 ou 3 voire + de pièces.
L’avantage de ces pompes à chaleur, ou climatiseurs (c’est ce qui fait l’énorme différencede consommation) c’est qu’elles ne fabriquent pas la chaleur, les clims se contentent de pomper la chaleur là ou elle se trouve, c’est à dire dans la nature, air ou eau !!
Donc : la chaleur existe même dans l’air froid (c’est juste une question de perception humaine, il fait froid, on a froid etc…). Le fluide utilisé dans votre climatiseur, lui,est capable de bouillir à -30° ou -35°(voire beaucoup plus bas en fonction du fluide utilisé), c’est-à-dire que même quand il fait -10° à l’extérieur, la clim peut produire de la chaleur (maximum moins 15°) dans votre maison et maintenir une pièce à 22° sans aucun problème.
Ce que vous devez également savoir, c’est qu’un climatiseur inverter ou pompe-à-chaleur qui a un COP (coefficient de performance) de 3,7 par exemple, vous restitue 3,7 fois ce que vous consommez !
EXEMPLE, vous avez un salon de 6m x 5m, vous installez une clim inverter qui consomme 1200 W maximum, elle vous restitue 3,7 x 1200 = 4400W.
C’est-à-dire que vous avez une puissance de chauffage de 4400W et vous ne consommez que 1200W !
Renseignez-vous auprès de n’importe lequel des fabricants ou technicien frigoriste (un vrai, pas le plombier du coin).
@ Moa, merci de votre commentaire. Le fonctionnement que vous décrivez pour les clims est justement celui d’une pompe à chaleur. Elle capte les calories dans l’air, l’eau ou le sol à l’aide d’un fluide frigorigène ayant en effet des propriétés très particulières et les diffusent dans la maison via différents moyens.
Quant à la technologie Inverter, elle existe pour les clims autant que pour les pompes à chaleur. Elle ne signifie pas que l’appareil est réversible (production de froid et de chaud) mais que le fonctionnement de l’appareil est plus stable, grâce à une diminution du nombre de déclenchements/arrêts. Le fonctionnement plus lisse permet de réduire les sensations d’inconfort tout comme l’usure de l’appareil.
Les pompes à chaleur sont plus efficaces pour le chauffage que pour la climatisation. Et au contraire, les clims sont plus efficaces pour le refroidissement que pour le chauffage. Pensez donc à ce dont vous avez le plus besoin avant d’investir !
Cet article ne mentionne pas la « loi » fondamentale qu’il faut avoir en tête quand on se demande s’il est économique de faire baisser la température dans un logement quand on le peut ou si la remontée en température coûtera plus cher que de ne pas laisser redescendre trop bas la température.
Les dépenses de chauffage sont exactement égales aux pertes d’énergie du logement puisque à la fin (du jour, de l’année…) l’état du logement (sa température) est égal à celui du début. Or les pertes d’énergie (par les parois) sont proportionnelles à la différence de température entre intérieur et extérieur. Donc, plus on laissera descendre la température du logement, moins on aura subi de pertes thermiques et moins on aura consommé de chauffage. Donc, dès que vous le pouvez, faites baisser la température de votre logement ! La quantité d’énergie nécessaire pour remonter la température sera toujours inférieure à celle qu’il aurait fallu pour la conserver moins basse.
Les bémols, bien sûr, sont expliqués dans l’article. Selon le type de chauffage, il faut savoir remonter à la température visée au moment visé et c’est moins facile avec des systèmes de chauffage à inertie. Et le prix de l’énergie (heure creuse…) variant dans le temps, il peut être avantageux de consommer plus d’énergie moins chère que de minimiser l’énergie consommée…
Mais tout de même garder en tête que, si on le peut, baisser la température sera toujours bon !
L’explication de Mathilde Chevallier sur la différence entre radiateur à accumulation et à inertie me parait très spécieuse. D’abord, le radiateur à « accumulation électrique » n’est ni plus ni moins électrique que le radiateur à inertie électrique tant que les deux sont branchés sur le réseau électrique. Ce qui stocke l’énergie, c’est la masse du radiateur. Plus il est lourd, plus il stocke. Un volume de polystyrène ne stockera presque rien comme énergie par rapport au même volume de béton ou de fonte. Un logement isolé de l’intérieur aura une faible inertie thermique (chauffera vite, refroidira vite) par rapport à un appartement avec des murs en béton (normal ! Dans un cas, il n’y a que l’air à réchauffer ou refroidir ; dans l’autre, il y a tout le volume des murs en plus !). Des radiateurs à inertie légers, ça ne peut pas exister, par définition. Si le radiateur est léger, ça veut dire qu’il stocke peu d’énergie et donc présente peu de caractéristique d’inertie.
Il n’y a jamais de miracle : pour qu’un logement ait une inertie thermique, il faut qu’il soit construit en matériaux lourds (béton, pierre) et soit isolé de l’extérieur. Pour qu’un radiateur ait une inertie thermique, il faut qu’il soit très lourd !
Les radiateurs dits à inertie légers, présentés comme très technologiques, sont une forme d’arnaque comme le démontrent les règles élémentaires de la physique.
Découvrez les solutions d’économie d’énergie adaptées à votre logement

Faire le test
Calculez vos aides et subventions

Calculer mes aides
Rencontrez des artisans qualifiés

Demander un devis gratuit
Estimez le coût de vos travaux dans votre région

Faire le test
Article publié parAlexandre Docteur
le 4 janvier 2013
Mise à jour le 14 juin 2013
Recevez par email nos derniers articles.
Si vous avez froid aux pieds alors même que votre chauffage tourne à plein régime, il est peut-être temps de considérer le plancher chauffant…
  Lire la suite
L’électricité est aujourd’hui l’une des énergies les plus chères du marché. Que faire alors pour l’économiser ? Comment réduire sa facture  Lire la suite
L’isolation et le chauffage électrique forment un vieux couple fatigué. Or les deux notions s’étaient promis pour la vie, en 1972. Retour sur  Lire la suite

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Articles de référence :Immobilier, logement, cadre de vie
Radiateurs électriques comment ça fonctionne ?
 Sujet :Radiateurs électriques comment ça fonctionne ?
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
faut ecouter edf!! les murs se refroidissent quand tu eteind tout, laisser tous les raidateurs allumer mais a faible puissance ca evite de refroidir completement, quand tu reviens tu montes la temperature ca va plus vite a chauffer et c’est vrai ca consomme moins.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
t’as froid en mai toi ?  de toutes façons avec un radiateur électrique t’auras des factures de ouf. Moi plus jamais de chauffage électrique ! En plus ca chauffe pas bien !
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Pas fait de calculs pour ma part, juste vu la différence sur mes factures.
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Message édité par eil23zk le 31/05/2010 à 13:10:11
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
0
Votez pour ce message
Se connecter
Créer un compte
Aller à :

Argent, budget de la famille Associations de parents Autonomie, indépendance des enfants Autorité parentale Baptême Beaux-parents Couples mixtes Droit de la famille Enfants de l’année Enfants différents Enfants maltraités Enfants précoces, enfants surdoués Familles recomposées Grands-parents Harcèlement à l’école Homoparentalité Immobilier, logement, cadre de vie Mamans et papas solo Parents d’ados Pédophilie Relations frères-sœurs Relations parents-enfants Transports et environnement Forum Libre Famille

Le Club Doctissimo vous permet d’ accéder gratuitement au plus grand
forum francophone
C’est faux. Il faut mieux éteindre quand on est pas là.
Bin oui écoute! Dans ma région il y a 1 semaine dehors il faisait pas plus de 13° et il faisait frais dans ma pièce à vivre (qui est assez grande!) Et puis de toutes façons il n’y a plus de saison alors bon on peut avoir chaud en Octobre et super froid en Avril ce qui a été le cas cette année! Si on a plus le droit d’avoir froid en mai  …
C’est pas fiable. Tu ne peux pas aller contre les règles de la physique.  
Plan du site
Plan de la rubrique santé
Santé
Médicaments
Psychologie
Nutrition
Beauté
Mode
Forme
Sexualité
Recettes
Environnement
Guide santé
Encyclopédie médicale
Atlas du corps humain
Dictionnaire médical
Analyses médicales
Examens radio
Guide
maternités
Guide
thalasso
Urgences
Communautés
Forum
Club Doctissimo
Chat
Lagardère
Lagardère Entertainment
Ticker
Carte de voeux
Mini-sites
Saint-Valentin
Noël
Fête des mères
Soldes
Index
Santé Index 1
Santé Index 2
Santé Index 3
Santé Index 4
Index Médicaments
Index Grossesse
Index Bébé
Index Nutrition
Index Beauté
Index Forme
Index Psychologie
Index Hommes
Index Sexualité
Index Environnement
Index Mode
Services
Recherche
Newsletter
News
Santé des voyageurs
Météo
Prénoms
Les grands dossiers santé sur Doctissimo
Arrêter de fumer
Dents
Diabète
Cancer
Cholestérol
Grippe A
Mal de dos
Mal au ventre
Obésité
Régime
Rhumatismes
Stress
Vastarel
Qui sommes-nous ? |Recrutement |Contacts |Espace Annonceurs |Doctissimo en page de démarrage |Doctissimo dans vos favoris |Charte d’utilisation |Notice légale ©Doctissimo

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Environnement

Économie d’énergie
Car je pense que pour un laps de temps supérieur à 30 minutes il vaut mieux le couper puis le rallumer 30 minutes après non ?
Car on m’a dit qu’il valait mieux le laisser tourner, ça consomme autant que ça au démarrage ?
En admettant que c’est très mal isolé chez moi.
Voulez-vous vraiment supprimer cette réponse ?
Oui
Non
Le plus récent
Le plus ancien

Meilleure réponse:  
En complément de la réponse de Jean Raguel:
Sauf si c’est ouvert aux 4 vents, mieux vaut couper. Mais même si c’est mal isolé, 30mn d’interuption sont sans intérêt.
Ce qui est intéressant, hors isolation supplémentaire, c’est de baisser la température de la pièce pour des périodes assez longues pour éviter les déperditions de chaleur (plus la température de la pièce est élevée, plus la déperdition est grande). Par exemple pour la nuit, si le logement est mal ou moyennement isolé.
Pour un logement superbien isolé, il faut viser la baisse de température seulement au delà d’un jour, par exemple absence en vacances, weekend de 2 jours à l’extérieur, ….
Claudine
· il y a 6 ans
Je pense qu’il vaut mieux ne pas l’éteindre complètement, mais le laisser allumé, et « tourner » tout doucettement; car si vous le laissez éteint toute la journée, et qu’il fait très froid: Vous serez amené, en rentrant, à le relancer d’un coup à fond, pour chauffer votre maison… Vous aurez du mal à retrouver une chaleur normale: Et c’est à ce moment là que vous dépenserez « bonbon », en électricité!!!
Pour la nuit, c’est la même chose! Il vaut mieux le laisser allumer, et « tourner » au ralenti! Sinon, au saut du lit, vous allez « glaglater »… Et vous allez surchauffer – Donc, vous ruiner en électricité!!! -, jusqu’à ce que vous atteigniez la bonne température!!!
Ca dépend de la temperature extérieure. Plus il fait froid moins tu as interêt à le couper. Si tu coupes, la température va chuter très vite et il consommera plus pour récupérer la bonne température qu’à la maintenir (si tu ne coupes pas )
Pour une demi heure ça ne change strictement rien, la température n’aura pas le temps de chuter ou si peu, sauf si tu ouvres grand les fenêtres et qu’il fait glacial dehors
pour Nina, j’ai fait le test couper ou laisser allumé la nuit ( tous volets fermés, ce qui conserve la chaleur ). Je consomme moins à maintenir le chauffage allumé la nuit qu’à l’éteindre. On peut cependant baisser la température la nuit
Bonjour,
La condition indispensable afin de ne pas se ruiner en matière de chauffage électrique est d’abord d’avoir une bonne isolation, ou d’essayer de l’améliorer si vous êtes propriétaire.
Il est préférable lorsque l’on choisit un chauffage électrique d’avoir un bon thermostat programmable, afin de maintenir une température minimum de 16° pendant vos absences, et 19° lors de vos présences dans les pièces de vie. Si vous n’êtes pas frileux 17 ou 18° peuvent être suffisant dans les chambres, et vous pouvez baisser la nuit également les pièces de vie à 16°.
En dessous de ce minimum de 16°, malheureusement votre radiateur électrique va tourner pendant des heures afin d’atteindre une température correcte, et cela vous coûtera aussi cher qu’un maintien de température, car dans ce cas vos radiateurs électriques se coupent régulièrement.
En plus avec cette méthode, vous n’aurez pas une sensation d’à coups chaud / froid fortement désagréable, ce qui vous oblige bien souvent à chauffer 1° de plus, car vous avez toujours l’impression d’avoir froid, car vos murs restent glacials même à 19°
Tout dépend à quelle énergie fonctionne ton radiateur…
JC Montagne
· il y a 6 ans
question intéressante, j’attends les réponses, juste un avis, je ne pense pas que ce soit économique de le couper seulement pour 30 mn, par contre, je les éteints la nuit, là encore je ne sais pas si j’ai raison, s’il y a des spécialistes ici !!
@trombonne à coulisse, merci pour tes conseils, je pense, même je suis certaine que tu as raison
Il est préférable de faire tourner le radiateur au ralenti. L’énergie nécessaire pour atteindre la température d’ambiance est alors plus facile à atteindre. Par exemple, si vous laissez au moins une température de 16°C la nuit et que vous souhaitez en avoir 21°C le matin, il ne faut chauffer que 5°C. Si vous coupez votre radiateur la nuit et que la température atteint 12°C par exemple, il faudra beaucoup plus d’énergie pour atteindre votre température d’ambiance que si vous aviez laissé votre système de chauffage maintenir une température de 16°C.
Par contre si vous partez deux semaines, coupez-le.
En rentrant, profitez de l’après midi pour relancer le système de chauffage. en effet, vous bénéficiez de l’énergie du Soleil qui va naturellement réchauffer l’air intérieur de quelques degrés sans que ça ne vous coûte quoi que ce soit.
Pour des conseils sur les économies d’énergie, je vous invite à lire mon blog: www.energie-maison.be
Source(s) :
www.energie-maison.be
C’est la sensation de froid qui me guide. Quand j’arrive chez moi, je n’ai jamais froid, même au plus froid de l’hiver, ça doit donc être très bien isolé.
J’éteins tous les chauffages électriques dans la journée. Il y en a même que je n’allume que par intermittence le soir (sdb). Ce serait une consommation énorme si je devais tout laisser allumer quand je ne suis pas là, et par ailleurs mon appart ne descend jamais en dessous de 15/16° au pire sans chauffage.
J’ai habité dans un appart très mal isolé, mais je ne laissais pas non plus le chauffage allumé, la température montait très rapidement. Je crois que je laissais en position « hors gel » et puis voilà.
Mais il s’agit de chauffage électrique, sur de petites surfaces.
Dans une maison, avec du chauffage au fioul par exemple, la plupart des gens baissent en journée, mais n’éteignent jamais totalement parce que ce serait long de faire remonter la chaleur + chaudière à redémarrer, etc. Tout dépend vraiment de la source d’énergie, des surfaces à chauffer, maison individuelle ou appart, etc.
sur votre radiateur il doit y avoir 2 molettes le thermostat que vous réglez a votre convenance et l’autre sur laquelle il y a arrêt ,eco , confort .
quand vous êtes dans la pièce confort quand vous partez eco
La vidéo doit être inférieure à 600 Mo/5 minutes
La photo doit être inférieure à 5 Mo

CGU

Vie privée

AdChoices

RSS

Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle
Chat, contenu pour adultes, spam, insulte envers d’autres membres, afficher plus
Solliciter ou porter atteinte à des mineurs, menacer d’autres participants, les harceler ou s’immiscer dans leur vie privée, usurper l’identité d’un tiers ou créer de fausses identités, avoir un comportement frauduleux ou pratiquer le hameçonnage,afficher plus
Si vous pensez que vos droits de propriété intellectuelle n’ont pas été respectés et souhaitez faire une réclamation, veuillez consulter notre politique en matière decopyrights/propriété intellectuelle

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Voir les discussions
 
Voir les messages
Voir les discussions
 
Voir les messages
Couper le chauffage dans une pièce est il plus économique que d’en chauffer qu’une ?
Bonjour,
J’aimerais votre avis pour m’aider à faire des économies de chauffage (non, je ne peux pas l’arrêter, ça a commencer à geler y a deux ou trois jours, au réveil il faisait 14°C).
Bref, j’allume seulement le chauffage pendant la nuit (et éventuellement la soirée).
Je me chauffe au gaz. Avec des radiateurs (salle de bain, salon chambre), connectés entre eux, l’eau chaude circule c’est ce qui chauffe…
Le thermostat se trouve dans le salon, et moi, je dors dans la chambre (normal). C’est pour cela que la réponse à la question s’il est plus économique de chauffer une pièce ou deux n’est pas évidente.
D’un côté, si je mets le thermostat à 14-15° et coupe le radiateur du salon, ça maintient une température de 17-18° dans la chambre. Le salon se réchauffant légèrement; le problème est que la chaudière risque de marcher plus souvent avec la grosse flamme (celle qui fait tourner le compteur, la petite flamme c’est quasiment rien)…
Mais si je mets le thermostat à 17°C et ouvre les radiateurs du salon et de la chambre, ça va chauffer la superficie de deux pièces, donc plus d’eau chaude, donc plus de gaz consommé… Mais peut-être moins de temps d’utilisation de la chaudière ?
Si l’un d’entre vous a un peu plus d’expérience avec les systèmes de chauffage et ce qui est le plus économique….
Si encore le thermostat était dans la chambre, mais non…
Justement je me posais la même question mais avec des électriques. Je chauffe que le salon, pour un appart de 50m², thermostat 5. Est ce que c’est mieux de chauffer toutes les pièces avec un thermostats plus bas? aurais je plus froid ?

C’est la période je crois ^^
C’est simple :
S’il n’y a aucune perte thermique (isolement excellent) ça ne change rien en terme de température atteinte. Par contre, tu as beaucoup plus d’inertie thermique, c’est à dire que changer la température de tout ton espace prendra beaucoup plus de temps.

Tu imagines bien que mon postulat de départ est faux. Si on rajoute les pertes thermiques, alors tu as un gradient de température (différence de température) qui va apparaître. Plus t’es loin du chauffage, plus il fait chaud, et vice-versa. L’équilibre thermique de ton espace sera un espace où il ne fait jamais la même température en fonction où tu te trouves.

Si tu veux un chauffage homogène (ce qui me semble évident, puisque c’est souvent le salon et les chambres qui sont exposées aux pertes thermiques, et donc les plus froides si tu n’as qu’un seul chauffage en route) alors il faut allumer plusieurs radiateurs.

Après, pour répondre à ta question, oui, un radiateur qui consomme 2000W consomme moins que 3 radiateurs qui consomment 1000W chacun. Mais il vaut mieux baisser les trois radiateurs jusqu’à 650W chacun et mettre un petit pull, plutôt que de consommer 650*3W sur un seul et changer de vêtement à chaque fois que tu changes de pièce.
Je vais peut être dire une connerie mais si c’est le cas on me corrigera : vu que l’eau de tes radiateurs est en circuit fermé et tes radiateurs eux même en ligne, si le radiateurs de ton salon est entre ta chaudière et celui de ta chambre ça ne te coûte rien de plus de le laisser chauffer quand tu fais fonctionner celui de la chambre.

Je vois ça comme ça, mais peut être me trompe-je ?
Je me pose la question aussi. Parce que d’un côté, on peut ouvrir plus ou moins les radiateurs, donc plus de perte de chaleur de l’eau, donc plus de gaz utilisé. Mais ça passe par les mêmes tuyaux.
J’ai relevé le compteur hier et aujourd’hui, avec les deux radiateurs, ça a bougé de 2.
C’est simple :
S’il n’y a aucune perte thermique (isolement excellent) ça ne change rien en terme de température atteinte. Par contre, tu as beaucoup plus d’inertie thermique, c’est à dire que changer la température de tout ton espace prendra beaucoup plus de temps.

Tu imagines bien que mon postulat de départ est faux. Si on rajoute les pertes thermiques, alors tu as un gradient de température (différence de température) qui va apparaître. Plus t’es loin du chauffage, plus il fait chaud, et vice-versa. L’équilibre thermique de ton espace sera un espace où il ne fait jamais la même température en fonction où tu te trouves.

Si tu veux un chauffage homogène (ce qui me semble évident, puisque c’est souvent le salon et les chambres qui sont exposées aux pertes thermiques, et donc les plus froides si tu n’as qu’un seul chauffage en route) alors il faut allumer plusieurs radiateurs.

Après, pour répondre à ta question, oui, un radiateur qui consomme 2000W consomme moins que 3 radiateurs qui consomment 1000W chacun. Mais il vaut mieux baisser les trois radiateurs jusqu’à 650W chacun et mettre un petit pull, plutôt que de consommer 650*3W sur un seul et changer de vêtement à chaque fois que tu changes de pièce.
Justement je me posais la même question mais avec des électriques. Je chauffe que le salon, pour un appart de 50m², thermostat 5. Est ce que c’est mieux de chauffer toutes les pièces avec un thermostats plus bas? aurais je plus froid ?
C’est la période je crois ^^
Vous êtes douillets, fait 15 ici et tout va bien, chaussons + pull : ))

Sachant que quand je vivais avec mon ex, qui avait besoin d’un appartement à 25 en permanence, nous avions atteint un excédent d’électricité de 450€ alors qu’on payait 90€ par mois. Après ça EDF a passé l’échéancier à 140€ haha. Pour quoi ? Un 70m² double vitrage bien isolé

Heureusement depuis on n’est plus ensemble et ça se ressent.

Tout ça pour dire que le chauffage, ça consomme de manière hallucinante, surtout les vieux électriques de merde… Tant que ça descend pas à 12-13 franchement c’est très vivable avec simplement un pull et des chaussons. La partie chiante est le lever le matin en fait. Après vous faites ce que vous voulez

Quand je serai riche et un connard de bourgeois, je chaufferai mon appartement à 22 en permanence, soit la température parfaite, notamment pour se balader à oualpé : )))
Ou comme dit plus haut, quand t’as un enfant en très bas âge
Si tu es chez toi, songe a casser les cloisons (pas les murs maitres bien sur), tu auras un loft du tonnerre et un chauffage uniforme.
Vous êtes douillets, fait 15 ici et tout va bien, chaussons + pull : ))
Je n’ai pas envie d’avoir de grosses factures de chauffage. Je pense pas que ce soit être douillette que de chauffer parce que quand je chauffais pas c’est passé de 17 à 14 pendant la nuit. Dès que ça passe en dessous de 16,5, je chauffe. 14-15 c’est trop peu.
Je connais des gens qui chauffent à 25 parce qu’ils sont en short et torses nus à l’intérieur.
Mais chauffer à 17, quand il fait moins de 16 sans, je pense être raisonnable.
Les habits, ça couvre pas la tête, ou ok un bonnet, mais ca part la nuit… M’est arrivée, alors que bien couverte, d’être réveillée à cause du froid à 14-15degres. Donc 12-13, c’est trop peu…
Mais le problème, c’est que le thermostat est dans le salon, qui a pas besoin d’être chauffé…

Dernière modification par Eilean ; 18/11/2011 à15h56 .

Ouais puis si par malheur tu sors les bras en dehors de ta couette en dormant sans t’en rendre compte, le surlendemain tu te tapes un rhume de merde qui va t’emmerder pendant 2 jours
Ouais puis si par malheur tu sors les bras en dehors de ta couette en dormant sans t’en rendre compte, le surlendemain tu te tapes un rhume de merde qui va t’emmerder pendant 2 jours
Bonjour,
Bref, j’allume seulement le chauffage pendant la nuit (et éventuellement la soirée).
Connectés :655(sites) |1158(forums)
Pas de compte JOL ?Créer un compte
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
Vie pratique> Couper le chauffage dans une pièce est il plus économique que d’en chauffer qu’une ?
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
Vie pratique> Couper le chauffage dans une pièce est il plus économique que d’en chauffer qu’une ?
Thème visuel :– Bleu — Bordeaux — Noir — Rose — Sable
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement23h35 .

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Voir les discussions
 
Voir les messages
Voir les discussions
 
Voir les messages
Couper son chauffage la nuit d’une pièce où l’on s’absente est-il économique?
J’ai un chauffage par convecteurs électriques.
Le soir, je quitte une pièce et j’arrête son chauffage. J’y reviens au matin, six heures plus tard pour le remettre l’heure où j’y reste avant de partir au travail. Moment où je l’éteins de nouveau, mais pour une dizaine d’heures cette fois.
Je pense que j’ai raison de l’arrêter dix heures le jour.
Mais pour six heures la nuit?
Au matin, mon convecteur ne va t-il pas entreprendre de chauffer plus durement une pièce qui s’est bien refroidie, et va nécessiter beaucoup d’énergie?
Ne devrais-je pas le laisser allumé la nuit comme si je me trouvais toujours dans la pièce pour qu’il procède par régulations mineures?
Je crois qu’il est plus economique de le laisser tourner sur 1 ou 2 histoire de maintenir une temperature moins basse que de l’eteindre systematiquement.

Maintenant un des scientifique du forum devrait bien pouvoir te repondre ^^
Ben déjà si l’est réglé sur une haute températureambiante, il est certains que si la pièce est en bien dessous de cette température, ton convecteurs va consommer beaucoup pour réchauffé la pièce.
Après il faut voir l’agencement de ton logement, surtout les circulation d’air et ensoleillement. Tu peux très bien avoir un des convecteurs qui fournis la majorité de la chaleur pour réchaufféton logement les autres ne faisant que l’appoint. Par exemple vivant dans un duplex sans pièces fermées par des portes, le convecteur dela pièce du bas fournis l’essentiel du chauffage, celui du haut ne sert que d’appoint, donc celui du haut est réglé a un niveau plus bas pour qu’il ne s’active que si la température baisse énormément.

Dans ton cas, tu peux très bien couper le chauffage dans les pièces ou tu ne trouve pas comme tu le fait actuellement si tu peux isoler ces pièces du reste de ton logement, dans le cas contraire les convecteurs des autres pièces consommeront plus pour compenser l’inactivité de ceux que tu a arrêté.

Par contre à ta place je ne les couperais pas mais les baisserais car la chaleur généré ne se répand pas instantanément et de façon homogène.
De plus s’ils fonctionne dans la nuit a fable niveau,ils consommeront moins dans les périodes « heure pleine » que sont la fin de journées et début de journée pour ramener la température du logement au niveau souhaité.
De combien ta température chute t’elle dans la nuit si tu coupes le chauffage ?
Ton chauffage dispose t’il d’un thermostat réglable ?
Isolation et disposition de la pièce (surface, exposition, hauteur sous plafond)?
Es tu frileux ou pour toi 17° est une température largement suffisante ?

En théorie il vaut mieux que tu le laisses brancher pendant toute la nuit à une température basse pour profiter de l’inertie thermique, mais un certain nombre de paramètres (dont certains assez subjectifs) peuvent rentrer en ligne de compte.
De combien ta température chute t’elle dans la nuit si tu coupes le chauffage ?
Ton chauffage dispose t’il d’un thermostat réglable ?
Juste en apparté : pense à bien isoler tes portes et fenêtres surtout, c’est un gain de chaleur qui est nettement appréciable.

En isolant le dessous des portes dans notre appart (il se faisait un courant d’air entre la chambre au nord et la porte d’entrée) on a finalement diminué presque de moitié le chauffage dans le salon. On aurait jamais pensé ça avant de faire l’effort d’isoler plus que ça ne l’était !
Certains ont déjà répondu, je préciserais juste un truc
Si t’as un compteur électrique bihoraire et si tu dois réchauffer le matin une pièce avant de partir au travail pexemple (salle de bain, cuisine,…), je te conseille de démarrer le chauffage de ta pièce pdt les heures creuses (moins cher) et de le faire se couper avant de rentrer dans les heures creuses.
Y’a différent truc pour consommer moins
1) le compteur bihoraire
2) un thermostat général
3) température minimum (donc ne jamais couper tout)
4) une bonne isolation
5) avoir un voisin attenant frileux ( )
j’ai toujours été persuadé que maintenir un léger apport de chaleur genre sur 1 ou 2 (sur 6 positions par exemple) est bien moins gourmand en énergie que d’éteindre et laisser la température chuter trop bas, le radiateur devant tourner plein pot pour remonter la température de plusieurs degrés lorsqu’on l’allume, la bonjour la conso.

idem pour le cumul d’eau chaude, l’éteindre lorsqu’on part deux ou trois jours coûte bien plus chère en énergie pour réchauffer la masse d’eau devenue froide que de le laisser se maintenir à température de manière automatique.

après je reconnais que c’est juste mon avis, rien de scientifique la dedans, juste ce qui me semble être du bon sens mais je peu me tromper :d
Je saurais pas retrouver la source, mais EDF conseillait de couper le chauffage la nuit (et le rallumer le jour), ca doit donc etre economique.
Je saurais pas retrouver la source, mais EDF conseillait de couper le chauffage la nuit (et le rallumer le jour), ca doit donc etre economique.
Pour le savoir mets toi à coté de ton radiateur le matin et chronomètre le temps qu’il met à chauffer la pièce (jusqu’à ce que le thermostat s’enclenche, ca fait un petit « clic »). Ensuite surveille sur 20 ou 30 min combien de temps ton chauffage chauffe.

Si par exemple ton radiateur fonctionne 5min toutes les 30 min pour maintenir la température de la pièce et s’il met 20 min pour chauffer la pièce, alors tu fais des économies quand tu coupes le chauffage plus de 2h.

Je prend des données un peu au hasard, mais elle me paraissent assez plausibles donc à priori on ne fait pas d’économies en laissant le radiateur maintenir une température pendant toute une nuit.

A savoir qu’un convecteur électrique c’est une résistance et un thermostat, la molette reglée de 1 à 9 ne fait varier que la position du thermostat ce qui détermine la température « cible ». Si au repère « 5 » correspond 18°c et au repère « 9 » correspond 22°c et qu’il fait 10°c dans la pièce, le raidateur mettra autant de temps et consommera autant d’énérgie pour chauffer la pièce de 10 à 18° qu’il soit reglé à « 5 » ou à « 9 ». Donc « mettre le chauffage à fond » pour chauffer une pièce plus vite ne sert à rien
économique pour EDF oui sans l’ombre d’un doute si on prend en compte la baisse du tarif de nuit
Je dirais surtout que tout dépend de la qualité de tes convecteurs. Certains sont à peine plus évolués qu’un grile-pain et consomment autant à 2 qu’au MAX. Dans ce cas, c’est clair qu’il vaut mieux couper la nuit et remettre même à fond le matin.

Après d’autres de meilleures qualités consommeront moins si tu les laisse tourner un peu tout le temps.

Fais le test en relevant ton compteur électrique.
du temps ou je chauffais avec des radiateur électrique (bas de gamme sans doute), le temps de chauffe après l’avoir éteint est plus proche d’une minute que de 5, les résistance sont bcp trop petite et refroidissent à vitesse grand V.
c’est simple, dans les 10 minutes qui suivaient je sentais la différence de température dans la pièce (grande baie vitré )
c’est con à dire mais l’air ambiant se refroidit, le sol se refroidi, le plafond, les murs, les tapis, les meubles tout quoi …. je suis donc pas sur du raisonnement que tu avances Krarsht. avec un chauffage de bonne qualité ça tient sans doute, mais pas avec les convecteur bas de gamme qu’on trouve dans les appart lambda.

j’ai toujours entendu dire que la consommation augmentait de façon exponentielle en fonction du niveau de thermostat
ceci dis je suis pas électricien ni chauffagiste, sinon pour les économies sur edf, c’était plus une boutade, je pense pas que ça change grand chose pour eux effectivement

je vais en parler à mon boulot y’a des chauffagistes justement qui devraient pouvoir me répondre.
Cela a tjs été plus économique de foutre sur ECO ton radiateur lorsque tu n’es pas la = baisse de 2 à 4 degrés ambiant.
Puis de remettre en chauffe pour regagner ses degrés perdus.

Que de tout éteindre . Car l’énergie dépenser pour maintenir à 4 degrés de moins, est plus économique que de faire remonter le température de 6 degrés.

C’est pour ca qu’il faut jamais couper un chauffage. Le baisser oui ou passer en mode eco, puis basculer en normal.

Bon apres il faut pas avoir de convecteurs.
Connectés :655(sites) |1138(forums)
Pas de compte JOL ?Créer un compte
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
Couper son chauffage la nuit d’une pièce où l’on s’absente est-il économique?
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
Couper son chauffage la nuit d’une pièce où l’on s’absente est-il économique?
Thème visuel :– Bleu — Bordeaux — Noir — Rose — Sable
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement23h36 .

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Voir les discussions
 
Voir les messages
Voir les discussions
 
Voir les messages
Couper son chauffage la nuit d’une pièce où l’on s’absente est-il économique?
J’ai un chauffage par convecteurs électriques.
Le soir, je quitte une pièce et j’arrête son chauffage. J’y reviens au matin, six heures plus tard pour le remettre l’heure où j’y reste avant de partir au travail. Moment où je l’éteins de nouveau, mais pour une dizaine d’heures cette fois.
Je pense que j’ai raison de l’arrêter dix heures le jour.
Mais pour six heures la nuit?
Au matin, mon convecteur ne va t-il pas entreprendre de chauffer plus durement une pièce qui s’est bien refroidie, et va nécessiter beaucoup d’énergie?
Ne devrais-je pas le laisser allumé la nuit comme si je me trouvais toujours dans la pièce pour qu’il procède par régulations mineures?
Je crois qu’il est plus economique de le laisser tourner sur 1 ou 2 histoire de maintenir une temperature moins basse que de l’eteindre systematiquement.

Maintenant un des scientifique du forum devrait bien pouvoir te repondre ^^
Ben déjà si l’est réglé sur une haute températureambiante, il est certains que si la pièce est en bien dessous de cette température, ton convecteurs va consommer beaucoup pour réchauffé la pièce.
Après il faut voir l’agencement de ton logement, surtout les circulation d’air et ensoleillement. Tu peux très bien avoir un des convecteurs qui fournis la majorité de la chaleur pour réchaufféton logement les autres ne faisant que l’appoint. Par exemple vivant dans un duplex sans pièces fermées par des portes, le convecteur dela pièce du bas fournis l’essentiel du chauffage, celui du haut ne sert que d’appoint, donc celui du haut est réglé a un niveau plus bas pour qu’il ne s’active que si la température baisse énormément.

Dans ton cas, tu peux très bien couper le chauffage dans les pièces ou tu ne trouve pas comme tu le fait actuellement si tu peux isoler ces pièces du reste de ton logement, dans le cas contraire les convecteurs des autres pièces consommeront plus pour compenser l’inactivité de ceux que tu a arrêté.

Par contre à ta place je ne les couperais pas mais les baisserais car la chaleur généré ne se répand pas instantanément et de façon homogène.
De plus s’ils fonctionne dans la nuit a fable niveau,ils consommeront moins dans les périodes « heure pleine » que sont la fin de journées et début de journée pour ramener la température du logement au niveau souhaité.
De combien ta température chute t’elle dans la nuit si tu coupes le chauffage ?
Ton chauffage dispose t’il d’un thermostat réglable ?
Isolation et disposition de la pièce (surface, exposition, hauteur sous plafond)?
Es tu frileux ou pour toi 17° est une température largement suffisante ?

En théorie il vaut mieux que tu le laisses brancher pendant toute la nuit à une température basse pour profiter de l’inertie thermique, mais un certain nombre de paramètres (dont certains assez subjectifs) peuvent rentrer en ligne de compte.
De combien ta température chute t’elle dans la nuit si tu coupes le chauffage ?
Ton chauffage dispose t’il d’un thermostat réglable ?
Juste en apparté : pense à bien isoler tes portes et fenêtres surtout, c’est un gain de chaleur qui est nettement appréciable.

En isolant le dessous des portes dans notre appart (il se faisait un courant d’air entre la chambre au nord et la porte d’entrée) on a finalement diminué presque de moitié le chauffage dans le salon. On aurait jamais pensé ça avant de faire l’effort d’isoler plus que ça ne l’était !
Certains ont déjà répondu, je préciserais juste un truc
Si t’as un compteur électrique bihoraire et si tu dois réchauffer le matin une pièce avant de partir au travail pexemple (salle de bain, cuisine,…), je te conseille de démarrer le chauffage de ta pièce pdt les heures creuses (moins cher) et de le faire se couper avant de rentrer dans les heures creuses.
Y’a différent truc pour consommer moins
1) le compteur bihoraire
2) un thermostat général
3) température minimum (donc ne jamais couper tout)
4) une bonne isolation
5) avoir un voisin attenant frileux ( )
j’ai toujours été persuadé que maintenir un léger apport de chaleur genre sur 1 ou 2 (sur 6 positions par exemple) est bien moins gourmand en énergie que d’éteindre et laisser la température chuter trop bas, le radiateur devant tourner plein pot pour remonter la température de plusieurs degrés lorsqu’on l’allume, la bonjour la conso.

idem pour le cumul d’eau chaude, l’éteindre lorsqu’on part deux ou trois jours coûte bien plus chère en énergie pour réchauffer la masse d’eau devenue froide que de le laisser se maintenir à température de manière automatique.

après je reconnais que c’est juste mon avis, rien de scientifique la dedans, juste ce qui me semble être du bon sens mais je peu me tromper :d
Je saurais pas retrouver la source, mais EDF conseillait de couper le chauffage la nuit (et le rallumer le jour), ca doit donc etre economique.
Je saurais pas retrouver la source, mais EDF conseillait de couper le chauffage la nuit (et le rallumer le jour), ca doit donc etre economique.
Pour le savoir mets toi à coté de ton radiateur le matin et chronomètre le temps qu’il met à chauffer la pièce (jusqu’à ce que le thermostat s’enclenche, ca fait un petit « clic »). Ensuite surveille sur 20 ou 30 min combien de temps ton chauffage chauffe.

Si par exemple ton radiateur fonctionne 5min toutes les 30 min pour maintenir la température de la pièce et s’il met 20 min pour chauffer la pièce, alors tu fais des économies quand tu coupes le chauffage plus de 2h.

Je prend des données un peu au hasard, mais elle me paraissent assez plausibles donc à priori on ne fait pas d’économies en laissant le radiateur maintenir une température pendant toute une nuit.

A savoir qu’un convecteur électrique c’est une résistance et un thermostat, la molette reglée de 1 à 9 ne fait varier que la position du thermostat ce qui détermine la température « cible ». Si au repère « 5 » correspond 18°c et au repère « 9 » correspond 22°c et qu’il fait 10°c dans la pièce, le raidateur mettra autant de temps et consommera autant d’énérgie pour chauffer la pièce de 10 à 18° qu’il soit reglé à « 5 » ou à « 9 ». Donc « mettre le chauffage à fond » pour chauffer une pièce plus vite ne sert à rien
économique pour EDF oui sans l’ombre d’un doute si on prend en compte la baisse du tarif de nuit
Je dirais surtout que tout dépend de la qualité de tes convecteurs. Certains sont à peine plus évolués qu’un grile-pain et consomment autant à 2 qu’au MAX. Dans ce cas, c’est clair qu’il vaut mieux couper la nuit et remettre même à fond le matin.

Après d’autres de meilleures qualités consommeront moins si tu les laisse tourner un peu tout le temps.

Fais le test en relevant ton compteur électrique.
du temps ou je chauffais avec des radiateur électrique (bas de gamme sans doute), le temps de chauffe après l’avoir éteint est plus proche d’une minute que de 5, les résistance sont bcp trop petite et refroidissent à vitesse grand V.
c’est simple, dans les 10 minutes qui suivaient je sentais la différence de température dans la pièce (grande baie vitré )
c’est con à dire mais l’air ambiant se refroidit, le sol se refroidi, le plafond, les murs, les tapis, les meubles tout quoi …. je suis donc pas sur du raisonnement que tu avances Krarsht. avec un chauffage de bonne qualité ça tient sans doute, mais pas avec les convecteur bas de gamme qu’on trouve dans les appart lambda.

j’ai toujours entendu dire que la consommation augmentait de façon exponentielle en fonction du niveau de thermostat
ceci dis je suis pas électricien ni chauffagiste, sinon pour les économies sur edf, c’était plus une boutade, je pense pas que ça change grand chose pour eux effectivement

je vais en parler à mon boulot y’a des chauffagistes justement qui devraient pouvoir me répondre.
Cela a tjs été plus économique de foutre sur ECO ton radiateur lorsque tu n’es pas la = baisse de 2 à 4 degrés ambiant.
Puis de remettre en chauffe pour regagner ses degrés perdus.

Que de tout éteindre . Car l’énergie dépenser pour maintenir à 4 degrés de moins, est plus économique que de faire remonter le température de 6 degrés.

C’est pour ca qu’il faut jamais couper un chauffage. Le baisser oui ou passer en mode eco, puis basculer en normal.

Bon apres il faut pas avoir de convecteurs.
Connectés :655(sites) |1138(forums)
Pas de compte JOL ?Créer un compte
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
Couper son chauffage la nuit d’une pièce où l’on s’absente est-il économique?
Les forums JOL
>Forums divers
>La Taverne
>
Couper son chauffage la nuit d’une pièce où l’on s’absente est-il économique?
Thème visuel :– Bleu — Bordeaux — Noir — Rose — Sable
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement23h36 .

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer

Alimentation

Beauté Mode

Santé Bien-être

Ma maison

Mon jardin

Nos enfants

Ma planète

Tourisme

Mobilité

Énergies

Consom’ ACTION

Boutique

Rédigé parAurore , le21 Oct 2016, à 13 h 50 min
Pour vous c’est un clic, pour nous c’est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi…
Idées cadeaux bio et éthiques, pour mamans naturelles et engagées !
Idées cadeaux bio et éthiques, pour mamans naturelles et engagées !
À l’occasion de la fête des mères, consoGlobe.com a conçu pour vous une sélection d’idées cadeaux qui ressemble à vos mamans : douce, ingénieuse, respectueuse, bienveillante, délicate et gourmande.
Soigner le rhume des foins grâce aux huiles essentielles
12 méthodes naturelles pour éloigner les fourmis
Nicolas Hulot, la garantie que l’écologie rentre au gouvernement
Pourquoi j’ai décidé de prêter mon épargne à des PME sur une…

https://www.consoglobe.com/redacteur/aurore

Voir sa fiche et tous ses articles

Devenir rédacteur

Armin Von Tarnier dit :

19 avril 2017 à 16h16
pierre dit :

21 janvier 2017 à 15h39
pierre dit :

21 janvier 2017 à 15h35
Environnement : Pringles traités d’idiots
Greenpeace en procès pour vouloir défendre les forêts
Ce réfugié construit des maisons avec des bouteilles en plastique
Les fruits à coque réduiraient les récidives du cancer du colon
Botanique : plus de 28.000 plantes auraient des propriétés médicinales
Quelques voitures autonomes suffiraient à fluidifier le trafic
Internet : bientôt des offres groupées pour un abonnement moins cher ?
Glyphosate : malgré les dangers, on est loin de l’interdiction

Je fais ma Fashion Revolution et je m’habille éthique

La Terre, notre précieuse planète

Ma santé au naturel

Vegan ou végétarien : tout sur le végétarisme

Le grand ménage de printemps

Droit de la consommation : s’informer, se protéger et se défendre

Tous au potager : conseils en jardinage

Agriculture urbaine et villes comestibles : l’avenir est-il sur les toits ?

57 % des Français considèrent que leur logement est écologique

Le chauffage au sol offre-t-il un meilleur rendement énergétique ?

4 astuces pour économiser l’eau des toilettes

Faire des économies avec les réducteurs d’eau sur robinet

7 astuces pour une maison verte en 2017, et après

L’UFC dresse un bilan noir de la rénovation énergétique

Les joints de calfeutrage pour les fenêtres

Victoires de l’Innovation 2016 : une maison à énergie positive au prix d’une maison traditionnelle

Qu’est-ce que consoGlobe ?
L’équipe
La communauté de rédacteurs
Participer à la rédaction
Contact
FAQ
Dans les médias
Conditions générales

Recrutement
Devenez annonceur
Les dossiers thématiques
Les événements consoGlobe

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Ok
En hiver, la facture du chauffage grimpe dangereusement. Il faut dire que lorsque le froid s’installe, les Français ont tendance à pousser les radiateurs…
D’après un bilan du site Quelleenergie.fr, les ménages français avaient dépensé en moyenne 1.590 euros sur l’année 2015 pour couvrir leurs besoins en énergie, une facture conséquente mais en baisse comparée à l’année 2014 (-6,7 %). Voici donc quelques conseils pour optimiser la température de votre intérieur et alléger la facture.
L’une des raisons pour laquelle la facture dechauffage des Françaisexplose en hiver est qu’en règle générale, on nese préparepas assez à cette période.
Quoi de plus désagréable qu’unpetit courant d’air froidqui vient nous faire frissonner quand on est tranquillement assis dans son canapé ? Avant que les températures ne tombent, on  vérifie les portes et les fenêtresà la recherche des fissures, des joints décollés ou simplement des entrées d’air.
Pour pallier les petites déperditions de chaleur, équipez-vous d’un joint isolant adhésif pour rendre vos fenêtres et portes plus étanches. Si vous avez des boudins en tissu dans un coin, mettez-les au pied des portes.
Pour que votre chauffage soit efficace, pensez à biendégager les radiateurs et sources de chaleur . Un meuble devant un radiateur bloquera la chaleur qui ne se répartira pas dans la pièce. Le risque ? Que vous n’ayez pas l’impression de vous réchauffer et que vous augmentiez le chauffage. Vous pouvez également installer unfilm isolantderrière vos radiateurs : il renvoie la chaleur dans la pièce plutôt que chauffer le mur.
Il est parfois possible deprogrammer le chauffage . Vous pouvez décider des heures pendant lesquelles vous chauffez votre intérieur. Si votre compagnon et vous travaillez la journée, partant de chez vous à 8h le matin, et revenant vers 19h, alors vous pouvez chauffer votre domicile de 6h30 à 8h, et de 18h30 à 22h.
Pensez à ajuster la température selon l’usage des pièces que vous avez © Andrey_PopovShutterstock
Programmer le chauffage permet de chauffer les pièces à vivre : inutile de chauffer la chambre le matin, si vous filez tout droit dans la salle de bain à votre réveil. Cela permet aussi derégler la températuredes pièces.
Illustration bannière : L’hiver le radiateur est un de vos meilleurs amis, mais vous avez peut-être également envie de faire baisser votre facture de chauffage © Andrey_PopovShutterstock
Bonjour,
Votre article traite un sujet bien pratique. Je pense que la clé pour éviter de dépenser plus sur le long terme consiste à veiller au bon fonctionnement de son système de chauffage. Il est souvent plus avant avantageux de réaliser des travaux d’entretien de temps à autre que de devoir changer une pièce défectueuse. Après, un dispositif chauffant est comme une tout autre machine, il s’use avec le temps. À un moment donné, il faut penser à le remplacer. Reste seulement à savoir à quel moment avant que l’appareil ne consomme plus qu’il ne devrait. D’un côté, je pense que faire appel à unexpert en chauffage pour réaliser un diagnostic global de l’allocation énergétique constitue également un bon investissement pour éviter tout risque de surconsommation ou de fuite d’énergie.
dur dur cela ne fonctionne pas…don don pas facile pas de carte b
anonyme du 28/01/2016 pourrait s’adresser à la revue des éditions chantegrel 24580 FLEURAC tel 0553034509…ils exposent tous les systèmes à haut rendement et surnuméraires..bien cordialement à vous tous.

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
L’électricité, une énergie vraiment économique

9h-10h 10h-11h 11h-12h 12h-13h 13h-14h 14h-15h 15h-16h 16h-17h 17h-18h 18h-19h 19h-20h
Accéder au confort ne doit pas se faire au détriment des économies d’énergie. Aujourd’hui, il existe plusieurs manières de limiter votre consommation énergétique.
Cette page aborde les points suivants :
ce site est monitoré parinternetvista.com®

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Citation : Les sources de contamination
Le réservoir de germe est hydrique
(eau dont la température est comprise entre 25 et 45°C).

Les Installations à Risques
2°c. Les réseaux eau chaude sanitaire E.C.S
Ex : ballons de stockage de l’E.S.C,

Une question ? Besoin d’aide ? (Gratuit)
Mentions légales- Retrouvez cette page surl’île de la physique – chimie © digiSchool 2017
Désolé, votre version d’Internet Explorer estplus que périmée! Merci de le mettre à jour ou detélécharger FirefoxouGoogle Chromepour utiliser le site. Votre ordinateur vous remerciera !
Bonjour,

il paraît que le forum de physique tombe en déshérence… alors je me lance.

C’est un problème pratique, que la physique doit pouvoir résoudre.

Chez moi, l’eau chaude est fabriquée hiver comme été par une chaudière au gaz de ville. Il y a donc un réservoir qui contient l’eau chaude, situé au sous-sol (à ne pas confondre avec l’abominable chauffe-eau à la bouteille de gaz, en service dans mon pied à terre de vacances, dont j’ai déjà parlé dans des JFF)

Quand je pars pour deux ou trois jours, je ne coupe pas la chaudière à gaz. Mais quand je pars une semaine, je la coupe, et elle reste juste sur veilleuse. En rentrant, je la rallume, et elle se relance immédiatement pour chauffer l’eau. Si on veut prendre une douche, on attend un peu, c’est tout.

Je me demande quelle est la logique de tout ça… j’ai déjà entendu dire « Je ne coupe pas ma chaudière (ou mon ballon d’eau chaude), de toute façon, ça consomme plus pour chauffer l’eau que pour la maintenir chaude. Je ne trouve pas ça bien logique, en fait.

Allez, un physicien pour m’expliquer la théorie de tout ça ?

Merci

Bonjourborneo ,

C’est un grand plaisir de te voir sur ce site !

« Déshérence » ? Je ne le crois vraiment pas.
Ce terme, guère approprié, a été employé par quelqu’un qui, sans avoir jamais aidé qui que ce soit, n’ayant pas de réponse à sa question en quelques minutes a cru pouvoir en tirer une conclusion…

Baisse de fréquentation ? Très probablement. Est-elle ou non proportionnelle à l’importante baisse (en France) des horaires consacrés aux sciences physiques ? Une étude à mener…
________________

Une réponse qualitative.

Au temps t 1l’eau est chaude et tu quittes ta maison
Au temps t 2tu es revenue dans ta maison et veux retrouver cette eau chaude (mais sagement, tu as accepté de devoir « attendre un peu » depuis que tu es rentrée).

Procédure P 1: avoir laissé en marche
Procédure P 2: avoir arrêté

Quelle que soit la procédure, il faut, pour retrouver en t 2la température qu’avait l’eau en t 1 , chauffer pour compenser les pertes de chaleur entre t 1et t 2

Or, ces pertes sont, à chaque instant, proportionnelles à la différence de température entre l’eau et la température extérieure.
Donc ces pertes sont d’autant plus faibles que la température de l’eau est basse (quand la température de l’eau est revenue à la température extérieure les pertes sont nulles…).
Puisqu’il y aura d’autant moins de frais pour avoir l’eau chaude au temps t 2que les pertes auront été faibles, j’en conclus qu’il vaut mieux utiliser la procédure P 2 , c’est-à-dire avoir tout arrêté.

J’attends avec intérêt l’avis deJ-P

Je suis tout à fait d’accord avec Coll du point de vue énergétique.

Mais attention quand même à un autre problème plus épineux (à mon avis).

La profifération éventuelle des salmonelles. (qui peuvent être très dangereuses voire mortelles).

De mémoire :
A basse température (en dessous de 20 °C), les salmonelles sont présentes dans l’eau mais en faible quantité (non dangereuse) et ne prolifèrent pas.
A haute température (> 60°C), les salmonelles sont « tuées » et donc leur quantité diminue très vite.
A moyenne température (disons de 30°C à 50°C) les salmonelles prolifèrent (avec un pic de croissance entre 35 et 40°C).

Suivant le cycle ON-OFF de la chaudière et l’inertie thermique du réservoir d’eau … on pourrait bien se trouver, dans certaines circonstances, avec une concentration dangereuse de salmonelles dans l’eau.

Pour ce point de vue : (danger des salmonelles), le mieux est de laisser la chaudière allumée en permanence et réguler l’eau du réservoir aux alentours de 60°C… (et donc que penser de certains types de chaudières « basse température » ?
—–

Peut être se renseigner chez des spécialistes (pour les salmonelles) en ce domaine (des vrais …)

Dans mon message, je n’ai pas mentionné (à tort) le risque par les légionnelles …

J’ai trouvé ce lien où on en parle un peu :

Dans ce lien, on trouve (entre autres choses), ce qui suit :

BonjourJ-P

Merci beaucoup pour cet éclairage d’importance.

Un grand hôpital parisien (vitrine de ce que l’on peut faire de bien dans le domaine) a dû condamner son installation (toute neuve) d’eau chaude à cause des légionnelles.
Ils sont passés d’un système centralisé (aux kilomètres de canalisation) à un système totalement éclaté. L’eau chaude est produite au moment de son utilisation et service par service. Tous les robinets d’eau chaude ont été équipés de filtres.
Ce n’est certainement pas un sujet à prendre à la légère.

Il est vraiment utile de savoir que l’intervalle de 25 °C à 45 °C est dangereux. Merci !

Merci pour vos réponses  

Mon souci était énergétique, je n’avais pas du tout envisagé la question au point de vue bactériologique.
Vous devez être connecté pour poster :
Vous devez être membre accéder à ce service…
1 compte par personne, multi-compteinterdit!

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Energie / EauParWol Severinele 03/01/2011 à 10:55 – mis à jour le 25/07/2016 à 11:34 | 204 573 Vues
A voir aussi Le bois : un chauffage au poêle ! Isolation et chauffage : des économies à ne pas laisser s’évaporer Comment bien choisir son chauffage ?
©2001-2017 Radins.com Un site du groupe M6 WEB Mentions légales Forum
En plein cœur de l’hiver, les frileux et les frileuses ne rêvent que d’une chose : monter le chauffage sans pour autant voir exploser la facture. C’est possible ! Voici quelques astuces pour gagner quelques degrés sans se ruiner…
Toutes les pièces de la maison n’ont pas la même fonction et, contrairement aux idées reçues, il est inutile de chauffer tous les espaces de manière homogène.Demandez un devis gratuit pour votre chauffage ou climatisation Pour que confort rime avec facture juste, la température doit se situer :  • entre19 et 20°C dans les pièces de vie(cuisine, salle à manger, salon), où l’on peut être amené à bouger mais aussi à faire des activités immobiles (lecture, navigation sur votre site préféré).• Par contre,16 à 18°C car les chambres sont largement suffisants, elles ne doivent pas être surchauffées, les rendant moins propices à un sommeil réparateur.Tout degré supplémentaire engendre une consommation de 7 % en plus par anet donc des dépenses en conséquence. A ce compte-là, mieux vaut rajouter une couche en enfilant un pull ou une grosse paire de chaussettes.
Il n’y a rien de pire que les courants d’air pour refroidir une maison. En plus d’une sensation inconfortable, il devient impossible de réchauffer la pièce, même avec les radiateurs allumés au maximum. Il est doncindispensable de partir à la chasse de cet air froid et indésirablequi s’incruste par de petites brèches souvent invisibles. Dessous de porte, serrures, trous dans un mur, boite à lettres, étanchéité d’un joint de fenêtre limite, il existe de nombreux points qui peuvent laisser s’échapper l’air chaud inutilement. De plus, ce sont souvent des zones non-étanches qui peuvent également laisser s’infiltrer l’eau en cas de forte pluie.On s’équipe donc en conséquence, mais toujours de la manière la plus économique possible et les radins ont déjà leur petite idée sur le sujet.• Un dessous de porte économique et pratique à nettoyer deSheila68  : 
L’humidité est l’ennemi du chauffage, la sensation moite d’une maison mal aérée ne fait qu’empirer l’impression de froid. Il est donc indispensable de prendre15 minutes pour ouvrir ses fenêtres en grandet ainsi renouveler l’air de la maison. Cela permet de lutter efficacement contre les acariens et autres microbes qui meurent en dessous de 18C°, d’évacuer les odeurs, de diminuer la pollution intérieure… Que de bonnes raisons de se tenir à cette petite discipline journalière !Mais on n’aère pas n’importe comment. Avant même d’ouvrir, on coupe le chauffage complètement, pour ne pas gaspiller inutilement et jeter (littéralement !) son argent par les fenêtres ! Ensuite, mieux vautaérer tôt ou au contraire très tardpour éviter les pics de pollution.
Même si ce n’est pas la zone de déperdition de chaleur la plus importante de l’habitat,les fenêtres sont responsables à 13 % de la fuite de l’air chaud . Mais voilà, utilisées astucieusement, elles peuvent se transformer en sources de chaleur. La paroi vitrée peut emmagasiner de la chaleur et la diffuser ensuite jusqu’à complet refroidissement. Si le soleil est de la partie et qu’il « tape » directement sur vos vitres, n’hésitez pas à les laisser capter la chaleur. Pour isoler du froid, les volets doivent être fermés dès la tombée de la nuit. Pour créer une couche de protection supplémentaireal03a une astuce : 
Voilà les coupables ! Les radiateurs engloutissent toutes les économies et on ne sait pas toujours comment les utiliser au mieux. Doit-onchauffer les pièces inutiliséescomme les autres ?Contrairement à ce que l’on croit, les pièces non-utilisées (chambre d’amis,…) doivent être chauffées à une température minimum de 12/15° pour éviter de trop grands écarts avec les pièces environnantes. L’air chaud aura tendance à s’y engouffrer et les autres radiateurs tourneront à plein régime pour compenser. Vous partez un long séjour ? Ne coupez pas totalement le chauffage, mais laissez-le en mode hors gel. Ce système déclenche les radiateurs si la température est trop basse (entre 5 et 8 C°), pour éviter que le gel ne fasse éclater lesPour augmenter le rayonnement de la chaleur, il est également possible de
Radins.com accompagne les consommateurs dans leur vie quotidienne. Tendances de consommation, actualités, dossiers, conseils pratiques, la rédaction diffuse chaque jour, des informations utiles et pratiques pour booster votre pouvoir d’achat.

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Vous pouvez vous exprimer ici sur tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories du Forum.
Règles du forum
Avant d’ouvrir un nouveau sujet dans cette partie du forum, pensez à utiliserLes moteurs de recherche du forum .
Bon, il fait trop froid, j’ai donc lancé mon radiateur électrique, sous les conseils avisé d’ami (et ayant eu moi même cette expérience) je sais qu’il faut laisser un radiateur électrique allumé en PERMANENCE et de façon stable. En effet c’est le allumer/éteindre et changer de température qui consomme le plus. Évidemment comme je viens juste d’allumer, effectivement le compteur s’envole et psychologiquement c’est rude si quelqu’un sait au bout de combien de temps ça se stabilise ? Quelque précision : Mon radiateur est une vieille m****, il ne dispose pas de boutons « éco » , « confort » ou des trucs comme ça, il y a juste « marche » et « arrêt ». de plus, il n’accepte de s’allumer qu’à FOND, (vétusté sans doute) sinon il refuse. voilà c’est pour que vous compreniez bien.
Arf ouai d’accord les radiateurs électriques c’est pas le top Je pense que ça se stabilise à partir du moment où la température de la pièce atteint celle programmée sur le radiateur non ? Si je dis des bêtises merci de me corriger mais je crois que ça fonctionne comme ça
« Je me suis habituée peu à peu à l’idée de la mort comme à une idée plate, une solution comme une autre si cette maladie ne s’arrange pas. Cela m’effraye et me dégoûte, mais c’est devenu une pensée quotidienne et que je pense être à même de mettre à exécution si jamais… Ce serait triste mais nécessaire, je suis incapable de tricher longtemps avec mon corps. » F. Sagan [Toxique] Ma galerie~Mon salon~Mes patates
Je pense que Life a raison, il doit y avoir un système de thermostat (quand tu parles de « à fond » c’est parce que tu tournes une molette?). Dès que la température ambiante atteint celle prévue par la molette (j’imagine que tu as des chiffres, de 1 à 6 ou 10 non?) le radiateur se coupe, et il se réenclenche quand la température ambiante redescend en-dessous. Du coup ce qui m’inquiète c’est que si ton radiateur ne fonctionne que quand il est réglé à fond, ça signifie qu’il va carburer sans cesse car il va chercher à amener ta pièce à vraiment très chaud… il va sans doute falloir que tu gère toi-même son marche/arrêt quand tu sens que la chaleur est ok sinon bonjour la note Onagre – spécialiste en radiateurs du dimanche, qui a rebranché hier soir son petit bain d’huile tellement ses pieds étaient gelés
Je suis d’accord ! J’ai fait l’expérience d’un radiateur d’appoint et …La note était très épicée !!Si tu vis en hauteur déjà tu auras moins froid ; si tu es dans une grande ville intramuros ça aide aussi ; et si tu as un chauffage collectif et que tu es en hauteur profite de la chaleur que t’envoie les voisins en dessous pour baisser le chauffage.
Salon :topic30771.html Aide à l’orientation professionnelle mise à jour :topic23584.html Culture G :topic26248.html
merci à tous, non je ne pense pas qu’il y ait un thermostat, sinon il s’arreterait de temps en temps. Et il « chauffe » tout le temps. Edit : je confirme, le thermostat est foutu dixit les types du magasin de bricolage jsute en dessous de chez moi, le fait qu’il ne démare qu’au max en serait la preuve.
Ok alors il faut mieux le couper le temps en temps peut-être
« Je me suis habituée peu à peu à l’idée de la mort comme à une idée plate, une solution comme une autre si cette maladie ne s’arrange pas. Cela m’effraye et me dégoûte, mais c’est devenu une pensée quotidienne et que je pense être à même de mettre à exécution si jamais… Ce serait triste mais nécessaire, je suis incapable de tricher longtemps avec mon corps. » F. Sagan [Toxique] Ma galerie~Mon salon~Mes patates
oula! je viens de tomber sur le sujet, alors si c’est pas trop tard, un conseil, prends un portatif, il consomme 2 fois moins!!!! avec leur histoire de « ça se règle tout seul au bout d’un moment », niet! niet! moi je me souviens d’une note plus que triplé, alors vraiment faites gaffe!!!
merci kryself (et lifefear) je suis logé maintenant donc ça va
Pour l’instant dans mon nouvel appart, j’ai consommé 615 kwh en 6 mois et demi (vraiment très peu), j’espère que le radiateur électrique ne vas pas me plomber (suspense, ce topic vous tiendra au courant)
Mon Cerveau n’en fait qu’a sa tête. Mon salon:topic9826-6120.html Ma galerie:topic16614-60.html

Accueil

Heures au formatUTC+02:00
Supprimer les cookies du forum
L’équipe du forumPolitique des cookies
Nous contacter
Développé parphpBB ® Forum Software © phpBB Limited
Traduit parphpBB-fr.com
Informations et Entraide sur la dépression.
Message parCardinal»dimanche 17 octobre 2010 18:17
Message parLifeFear»dimanche 17 octobre 2010 20:51
Message parOnagre»lundi 18 octobre 2010 13:55
Message parRoman»lundi 18 octobre 2010 18:29
Message parCardinal»mercredi 20 octobre 2010 15:50
Message parLifeFear»jeudi 21 octobre 2010 13:57
Message parkryself»lundi 27 décembre 2010 21:47
Message parCardinal»lundi 27 décembre 2010 22:29
Message parCardinal»lundi 10 octobre 2011 16:29
Message parchoupette»mercredi 12 octobre 2011 23:16
Message parmiracle rose»mercredi 12 octobre 2011 23:19
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

chauffage electrique eteindre ou laisser allumer
Pour économiser l’énergie,
il faut baisser le chauffage de 3 degrés la nuit et en en cas d’absence dans la
journée. En effet, ne pas baisser la température quand on n’est pas là
sur-consomme et tout couper consomme finalement plus.
Si l’on coupe complètement le
chauffage, on va économiser un peu d’énergie pendant l’absence mais on va
dépenser beaucoup pour remettre la température car il faudra que le chauffage
soit mis en pleine puissance pour rattraper les degrés perdus. Au total on va
dépenser plus pour réchauffer la maison que ce qu’on a économisé
pendant la coupure.
Les chiffres sont les suivants:
La durée de l’absence est variable (mais on peut en avoir une idée!)
Quand on chauffe en baissant la température de 3 degrés on chauffe peu
(rudement discutable car au début on ne chauffe plus du tout jusqu’à ce que
la température soit descendue)
Quand on ne chauffe pas du tout pendant une absence, on ne consomme rien (ça c’est vrai)
Quand on doit remonter la température de 3 degrés il faut dépenser un
peu plus d’énergie
Quand on doit remonter la température après une coupure il faut dépenser
beaucoup d’énergie.
Les chauffagistes insistent pour dire
que c’est rentable de baisser la température sans couper le chauffage car:
« durée de l’absence »   x   « chauffe un peu »   +  
« un peu d’énergie »   <   "beaucoup d'énergie"
Si vous avez une calculatrice capable de
faire des multiplications avec de touches « un peu » « beaucoup » et « passionnément » vous
arriverez peu être à vous en sortir. En tout cas je suis un scientifique et les
notions de « pas mal de plus qu’un peu moins » ne rentrent pas dans mes preuves.
Au lieu de prendre comme donnée les
énergies apportés pour chauffer que je ne peux pas chiffrer, je choisis de prendre
comme référence l’énergie perdue (celle qui s’en va par les murs,
fenêtres, toit, aération de VMC et autre).
La puissance perdue à un instant
donné est égal à la différence de température entre
l’intérieur et l’extérieur divisé par la résistance thermique de
la maison. L’énergie perdue en une journée est égale à la somme
de cette puissance sur une journée. Comme la résistance est presque une constante
on peut dire que l’énergie perdue en une journée est égale à:
« énergie perdue » = « différence de température moyenne » /
« résistance thermique ».
Avec la formule ci-dessus et en dehors des
trucs que l’on savait déjà (plus la maison est isolée, moins on dépense,
on dépense moins de chauffage si il fait chaud dehors…), on peut dire qu’en cas d’absence
ou pendant la nuit dans les pièces que l’on utilise pas, il vaut mieux couper complètement
le chauffage et donner un bon coup de chauffe quand on en a besoin que de maintenir la température
trois degrés en dessous du bien être.
Si en coupant tout la température
descend de moins des 3 degrés, les deux solutions sont identiques (on ne chauffe pas du
tout en absence); par contre si elle descend plus, on fera des économies vu que la
différence de température moyenne est plus petite.
Notez aussi que si vous habitez le sud avec une
température extérieure de 10 degrés, baisser la température de la maison
de 20°C à 17°C fera une économie de 30% alors que si vous habitez avec un hiver bien
froid (un bon -10°C de moyenne) vous n’économiserez que 10%. Mais avec la même maison
l’économie en euros est la même.
Je n’ai pas parlé du temps de chauffe de
la maison. Au cas ou l’on coupe le chauffage du séjour en allant se coucher, jusqu’au
lendemain en revenant du boulot, il se peut qu’il faille deux heures pour remonter la température.
Mais dans ce cas, le mieux est de programmer le chauffage pour qu’il se réveille deux heures
avant le retour.
Avec une pompe à chaleur type air-air, le
temps de chauffe de l’air ambiant est assez rapide. Par contre les meubles auront emmagasiné du
froid. Au bout de mettons un quart d’heure, il fera bon dans la pièce, mais une ouverture d’un
placard vous enverra une bouffée d’air froid. Si cela vous déplaît, a vous de chauffer
plus longtemps avant de rentrer (et donc de payer un peu plus)
J’ai vécu avec des convecteurs électriques.
Au moment de la mise en route, le délesteur coupait tout le chauffage à cause de la puissance
demandée (cet idiot laissait le ballon d’eau chaude en route!). Ayant fait un délesteur
cyclique à 12 circuits (un par radiateur) et en coupant d’abord le chauffe-eau, au bout de 10 mn
il n’y avait plus de délestage et au bout de 20mn, il faisait correct dans la maison.
Avec un bon chauffage au sol, maison bien isolée,
l’inertie est tellement grande que l’on ne peut pas vraiment tout couper parce que c’est trop long à
remonter en température. Ce type de chauffage est adapté à une température
constante.
Avec une maison très bien isolé, la
température ne descendra pas beaucoup. Tout mon baratin ne vous est pas utile.
Avec une maison pas isolée du tout et avec
des murs très très fins et vide de meubles (pas d’inertie thermique du tout), la puissance
de chauffe détermine directement la température intérieure (en fait la différence
entre l’intérieur et l’extérieur), et le temps de chauffe est très court. En chauffant
8h par jour (sans chauffer les 8h de nuit et les 8h de boulot), on dépense 33% de ce que l’on aurait
si on chauffant tout le temps Si l’on baisse la température de 3 degrés on dépense encore
70 à 90% de l’énergie en pleine chauffe, en période creuse soit une économie de 7
à 20% seulement (contre les 67% de ma solution).
Avec une vraie maison, on se situera entre les deux.
La règle que j’ai dmontrée s’énonce à peu
près par: « Pour faire des économies, il ne faut chauffer que quand on en a besoin, et plus la
température moyenne de la maison est basse, moins on consomme ».
En prêchant comme l’avocat du diable, je pourrais
dire: « pour faire des économies, je chauffe quand je suis dans la pièce, et quand je m’en vais,
j’ouvre les fenêtres de façon à descendre la température au maximum; ainsi la température
moyenne de la maison est plus basse et je dépense moins ». Intuitivement, cette affirmation est fausse.
Comment le démontrer sans retomber dans les « pas mal de plus qu’un peu moins »?
Clins d’œil d’Olivier>
Pourquoi ne faut-il pas baisser le chauffage de 3 degré: la nuit?
Contactez-moi